Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.   Lun 25 Juin - 13:05

- Je suis un petit continent. L'Europe n'est qu'une grande île. -



• Nom & Prénom
: Matteo Angelini.
• Age/ date de naissance : 8 décembre. La fête nationale Corse.
• Nation : Ben, la seule, l'unique, Corsica!
• Phobie/ spécificités : Huh, il adore les châtaignes, ne supporte pas qu'on le considère comme une simple région et son sens de l'honneur et du clan sont exacerbés.
• Relations particulières : ( Parentés, amitiés, amour ?)
Ben, il a une relation un peu compliquée avec les autres...
Bon.
Il partage avec Grèce l'amour du sommeil (il tient ça de Grèce Ancienne, une des première à l'avoir trouvé lorsqu'il était petit), il a de bonnes relation avec les Italiens (surtout Romano, niveau caractère), et déteste France, bien qu'il soit -plus ou moins- associé à lui. =D

-L'atti un so micca i fatti-


Description physique. Matteo n'est pas particulièrement grand, mais n'est pas particulièrement petit non plus par rapport à l'âge qu'il paraît. Ses cheveux sont d'un noir de jais et mi-longs, ses yeux tendent entre le vert et le gris.
Sa peau est d'un naturel très bronzé, de part le climat ensoleillé, mais pas un bronzage superficiel comme ont ceux qui passent leur vie dans les cabines, un bronzage de "paysan", de ceux qui passent leur vie à travailler la terre en plein soleil et à faire la sieste à l'ombre relative d'un châtaignier.
Ses yeux sont également légèrement bridés, pas à la manière asiatique, mais légèrement tout de même.
Il tient également de Grèce Ancienne (qui fût une des premières à le trouver lorsqu'il était petit) ce petit air fatigué. D'ailleurs il aime beaucoup dormir.
Bien que son uniforme militaire soit exactement le même que France, il rechigne à le porter. Ses vêtements habituels lui conviennent, tant qu'on est encore en paix.
Etant assez mélangé dans son héritage européen, il possède une caractéristique d'un de ses voisins: une boucle à l'"Italienne", (bien qu'elle soit assez petite) située sur le côté gauche du visage.
De par sa pauvreté, il ne mange pas énormément. Il est donc assez maigre, mais pas à un point morbide. Sa nourriture principale lorsqu'il était petit était principalement composée de châtaignes et d'olives, il n'a jamais pris beaucoup de poids.
De l'invasion des Carthaginois, en 280 avant Jésus-Christ, il conserve une cicatrice de brûlure sur ce même côté gauche, souvenir de la prise de la plus grande ville de l'époque, Alalia. Mais bon, elle est petite, et elle commence déjà à disparaître, en même temps que disparaisse les ruines de la ville.
Bien que son corps soit juvénile, son regard olivâtre et son visage sérieux exhale une maturité étonnante. Il est également très beau, une beauté digne de son île. Paradisiaque.

Description Morale. Alors, déjà. Mieux vaut mettre les choses au clair, parce que la plupart se sont déjà cassés les dents en supposant des choses erronées.
Matteo n'est ni quelqu'un de docile, ni quelqu'un de gentil ou de timide. Il est absolument le contraire.
C'est un garçon très sérieux, que vous verrez rarement défroncer les sourcils. Il est également très rancunier, à un point qui peut parfois s'avérer excessif (il n'y a qu'à voir comment il se comporte avec Italie (les deux, mais surtout Sud) ou avec France. Si vous lui faites la moindre crasse, la moindre insulte, la moindre blague, il le saura (car tout se sait dans le maquis) et n'aura de repos que lorsqu'il l'aura fait payer à la malheureuse victime de sa fameuse "vendetta".
Extrêmement susceptible.
Pour lui, la famille est quelque chose de primordial, voir sacré, et on ne plaisante pas avec ça. Et bien qu'il n'apprécie pas beaucoup les Italies ou -pire- France, il ne peut s'empêcher de les considérer un peu comme sa famille, même s'il est beaucoup plus proche de ses petites soeurs Ajaccio et Bastia.
Il n'est pas quelqu'un de foncièrement mauvais, il défend juste sa terre avec une hargne peu commune, refusant devant l'Eternel de se faire comparer à la France, ou d'y appartenir complètement. Pour lui, il est indépendant et c'est très bien comme ça. Et puis bon, faut pas croire non plus: il peut parfois être très joyeux (surtout quand personne regarde, d'ailleurs, il tient à sa réputation...), et rire de bon coeur. Même si, bon, au départ vous aurez du mal, une fois lancé et/ou ivre, on ne peut plus l'arrêter. Non, vraiment. Y en a qui ont essayé. Ils ont eu des problèmes.
Bien qu'il tienne moyennement l'alcool, il aime bien, de temps en temps (une petite liqueur de myrte, c'est d'enfer), et c'est dans ces moments là que vous pouvez le voir rire, sourire, voir (OMG) être gentil avec ses ennemis.
Ah, aussi, il n'est pas vraiment travailleur en général. Demandez lui de défendre ses soeurs, de défendre son pays, ou même un bosquet de jeunes châtaignier, il prendra l'épée séance tenante. Mais demandez-lui de surveiller son économie, de se bouger un peu pour augmenter son PIB, il rechignera un bon moment. C'est son côté feignant.
Que voulez-vous. Lorsqu'il était plus jeune, son économie reposait essentiellement sur l'agriculture et l'élevage. Mais depuis peu, il place presque tous ses espoirs dans le tourisme et l'hôtellerie.
Ca ne lui plaît pas, mais il est bien forcé. Il est vraiment pauvre. En 2003, son PIB par habitant était inférieur à 11,5% par rapport à la majorité des régions françaises -un scandale!
Mais malgré sa pauvreté, malgré tout ce qu'il endure et endurera, malgré tout, il gardera toujours sa foi, son amour pour son pays et un honneur à en surprendre plus d'un.
Ah, et aussi: Son animal fétiche est l'âne et le corbeau, et son aliment fétiche la châtaigne.


-Ne trahis jamais ton clan. -


Histoire. Rome est mort.
Grèce Ancienne est morte.
Ca fait longtemps, maintenant, très très très longtemps...
Je me sens vieux.
Ils ont eu des petits-enfants.
Je les aime bien.
Mais ce n'est plus le moment, pas vrai?
Déjà plus de 1500.
C'est fou comme ça passe vite.
Mais moi, je ne change pas. Je grandis juste un peu.
A la chute de Rome, j'ai juré que plus jamais je n'appartiendrai à quelqu'un.
Je ne veux plus partager ma terre avec quiconque.
Jamais.
Jamais.
Jamais.


-Jamais.
-Sois raisonnable, Matteo. Rends-toi. Ton obstination a assez duré, tu ne trouves pas?
-Une obstination Corse est la seule valable, pinzuto!

France est en face de lui.
Il est largement armé. Il n'est pas tout seul. Lui non plus, mais ce n'est pas la même chose.
Il a tenu des mois. Il est maigre et exsangue. Il sait qu'il a besoin de l'aide de France, mais pour ça, il faudrait lui appartenir, et il ne veut pas, il ne veut pas, pas encore.
Il tient dans sa main une épée abîmée par le temps.
Il pleut.
Il n'aime pas la pluie. C'est mouillé et ça cache le soleil.
-Matteo...
-STAI ZITTO!
Il le hais, il le hais parce qu'il a besoin de lui pour ne pas mourir, il le hais parce qu'il refuse encore l'évidence, il le hais parce que, pour quelques années passées ensemble, il se prend déjà pour son père, pour sa mère, pour son frère et tout le reste de la famille.
France fait une fausse moue triste.
-Tu n'es pas gentil avec grand frère.
-Tu... n'es pas... Mon frère!
-Si ça te fait plaisir.
Il sourit. Un sourire narquois de celui qui sait détenir déjà la victoire. La gorge de Matteo se serre.
-Allons, Matteo... Tu le sais, pourtant, hein? Ca fait longtemps déjà que te battre ne sert plus à rien. Tu n'es qu'une de mes régions. Tu m'appartiens déjà. Une petite régions qui plus est. Personne ne te noticera jamais, et...
C'est trop.
Matteo sent tout les muscles de son corps se contracter. Il n'en peut plus.
Il attaque.
Il prend appui sur le sol avant de bondir, et assène un coup d'épée qui fût été fatal, si il n'avait pas été arrêté par celle de France.
Le sourire aux lèvres, il lui asséna un coup de coude puissant dans l'estomac, qui lui coupa le souffle. Il réussit à retomber sur ses pieds, mais il reçut un quart de seconde après une gifle du plat de l'épée, qui le fît chuter.
Une fois allongé sur le sol, il tenta de se relever, mais trop tard, France était déjà accroupi au dessus de lui, lui bloquant les poignets et lui paralysant les jambes. Matteo serra les dents, si fort que ses gencives remontèrent comme celles d'un chien enragé.
France eût un petit rire.
-Voilà ce qui t'as perdu, petit. Tu es toujours tellement susceptible... Tu perds le contrôle de tout, et après tu te plains que tout t'échappe... C'est ridicule, tu sais?
Il rapprocha son visage du sien. Matteo sentit monter en lui une nausée profonde et terrible.
-Voilà pourquoi tu resteras à jamais une des mes régions. Mineures. Toutes petites.
-Va te faire voir. J'ai un drapeau, un langage et un système économique. Je SUIS un pays.
-C'est mignon, les illusions. Tu t'es accroché si longtemps... Je t'admire, tu sais?
Juste après avoir dit ces mots, il se reçut en plein dans l'oeil un crachat venant droit de la gorge du jeune Corse. Dégoûté, il le frappa droit sur la tempe.
Matteo sentit tout autour de lui devenir noir, tout plein de tâches sombres qui engloutissaient sa vue, et il eût juste le temps de dire, avant de s'évanouir:
-Jamais... je ne serai à toi... Jamais...
Ce n'était plus qu'un chuchotement au dernier mot, mais France ne s'en soucia guère et se releva en lançant:
-Emmenez le quelque part dans le maquis... De toutes manières il est déjà vaincu. Vous lui laisserez ses chaînes. Il saura bien s'en défaire, je le connais. Ca le calmera un peu...

Dans son esprit, pendant le "black-out" de son évanouissement, Matteo repensa au jour où Grèce Ancienne était arrivée.
C'était plus cool, à l'époque.
Il était libre.
Il le resterai.
Il ferai tout pour.
-Introduce yourself, dear ! -


Appelez-moi Cookie, ça ira très bien.
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai typé RPG hetalia sur mon best friend Google.
Choses que vous appréciez/détestez ? Euh. J'aime les choses perverses et le sprite. 8D
Anything to say ?

NO. è_é
Revenir en haut Aller en bas
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.   Lun 25 Juin - 13:26

Et bah magnifique ! Bienvenue en faite ! On peut dire que les corses sont efficaces, ils finissent leur fiche, vitesse grand V ! Je suppose que la tienne est finie ! Bah je te valide par conséquent ! Ah oui ! Ton image n'a pas les bonnes dimensions ! Tu peux me demander pour que je te la refasse ou que je t'aide. Bref voili voilou ! Tu peux commencer les rps et faire ta fiche de bord !

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.   Lun 25 Juin - 13:28

America a écrit:
Et bah magnifique ! Bienvenue en faite ! On peut dire que les corses sont efficaces, ils finissent leur fiche, vitesse grand V ! Je suppose que la tienne est finie ! Bah je te valide par conséquent ! Ah oui ! Ton image n'a pas les bonnes dimensions ! Tu peux me demander pour que je te la refasse ou que je t'aide. Bref voili voilou ! Tu peux commencer les rps et faire ta fiche de bord !


Yééééé. Merci! cheers

Et oui, on dit toujours que les Corses sont des feignasses, mais comme quoi. U_U

Ah, et je veux bien, pour l'image...

Merci encore!
Revenir en haut Aller en bas
Kowloon

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Boundary Street

MessageSujet: Re: Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.   Lun 25 Juin - 15:48

Ah oui, l'a fait vite.. Alors ricain, comment s'appelle ton nouveau sujet ? ~

#Politesse mode voyons : Bienvenue. \o/#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouais, salut, moi c'est Corse, tout ça, mais là, c'est l'heure de la sieste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Je suis tout en nage mais nager je ne sais paaaas !" ♪
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
» Je craque .. ♥
» Pas tout à fait mais presque !
» Un truc tout bête mais qui serait grandement utile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: Premier Pas Vers la Guerre. :: Etat Major, situation Mondiale :: Présentations Validées-
Sauter vers: