Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 As-tu peur ? [pv : Angleterre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: As-tu peur ? [pv : Angleterre]   Jeu 1 Mai - 14:30

« Nyahaha... Ah... Pff... Qu'est-c'que je fiche ici ?! »

Se demanda America en déambulant dans les couloirs du manoir. Il avançait d'un pas lent et peu assuré. Une impression de peur se reflétait dans ses gestes parfois un peu brusques. Il ne cessait de jeter des regards dans toutes les directions et se retournait tous les trois pas. Il ne semblait vraiment pas à l'aise et cela même les lumières qui illuminaient son chemin ne pouvaient lui faire oublier cette atmosphère dérangeante. Où se trouvait-il exactement ? Tout bonnement au premier étage du manoir hanté, ce qui n'avait aucun rapport avec la forme du bâtiment. Que faisait-il là alors ?

Il y a quelques jours de cela, à la fin du dernier meeting, America avait eu une conversation quelque peu mouvementée avec un certain anglais aux sourcils tout à fait ''spéciaux'' pour ne pas dire un autre mot. Comme à son habitude, le jeune Américain avait en main un gobelet plein de coca et il avait interpellé encore une fois de plus Angleterre. Il s'était amusé à le chambrer un petit peu, il était tellement plaisant et surtout facile d'énerver l'anglais. Mais après quelques cris et ricanements ainsi qu'une énième référence à la guerre d'indépendance américaine, voilà qu'America avait complètement perdu le fil de la conversation. Après quelques serments, voilà qu'on lui disait qu'il avait beau faire le paon, il lui manquait une qualité primordiale : le Courage (avec un C majuscule s'il vous plaît) !!! Comment cela ?! Un héros ne peut être que courageux ! C'est un fait, c'est une qualité mise par défaut tout au début de sa création ! Qu'est-ce qu'il pouvait raconter ?! Si c'est vraiment le cas alors c'est quoi sa peur ?! … Ah oui... Les fantômes... Mais aussi c'est pas du jeu, ils sont intouchables et peuvent prendre possession de votre corps... Bien sûr que c'est flippant. Alors qu'America pensait à tout cela en tremblant, il se ressaisit et lui déclara tout net :

« Ah ouais ?! C'est qu'tu penses ?! Je vais te prouver que non !!! I'm a HERO ! »

Il resserra son gobelet de coca dans sa main et lui tourna le dos d'un air très énervé. Non mais qu'est-ce qu'il croit ? Comment pouvait-il penser ça d'un héros comme America franchement ? Il quitta Angleterre d'un pas décidé. Alors qu'il était à un cinq mètre de lui, il se retourna soudainement pour le défier du regard.

« Je vais aller au manoir en T et tu ne m'empêcheras pas ! J'vais y passer toute la soirée et t'prouver que t'as pas toujours raison ! »
Il conclut son défi en lui tirant la langue. America reprit alors son chemin en affichant une expression satisfaite. À ce moment-là, il était déterminé à montrer à ce buveur de thé la toute grande puissance d'un héros américain. Il s'imaginait déjà sa réaction quand il reviendrait au petit matin auprès d'Angleterre pour lui décrire tous les événements qui se seraient produits. Il l'imaginait déjà complètement ébahi, il le voyait rougir en lui annonçant qu'il s'était finalement trompé sur son compte. Ah... Quelle douce revanche...

Mais pour cela, faudrait-il encore qu'America survive à cette soirée. Et ça plus il avançait et plus ça lui semblait impossible... Il avait réussi à trouver le bâtiment à y pénétrer mais il ne s'attendait pas à ce que les portes se referment... Il aurait bien pu enfoncer la porte pour s'enfuir mais il n'en était pas question. Alors qu'il se promenait dans le manoir, le jeune Américain avait constaté un fait étrange, ce lieu qui était réputé pour être inhabité, les lumières s'étaient toutes allumées malgré tout. C'est à ce moment-là qu'il se souvint que le manoir était hanté (ce qui n'avait toujours aucun rapport avec la forme du bâtiment). Oui, il l'avait déclaré haut et fort, prenant Angleterre à témoin, qu'il allait passer la soirée dans le manoir hanté... Mais il n'avait pas vraiment réfléchi à ses dires. Pourquoi devait-il toujours parler avant de réfléchir ? Pourquoi ?

Après avoir réussi à entrer dans le manoir, America rejoignit rapidement le premier étage. L'épreuve de l'escalier fut éprouvante, chacun faisait grincer le plancher... Ce manoir voulait vraiment sa mort... Mais pour l'instant tout n'était pas si horrible que cela... Après tout America n'avait toujours pas rencontré de fantôme... Et c'était très bien ainsi. Il valait mieux pas en croiser. Cependant une impression dérangeante n'arrivait pas à quitter le jeune homme aux lunettes. Il avait véritablement l'impression qu'il n'était pas tout seul dans le manoir, ce qui ne le rassurait pas du tout. Il entendait sans cesse des drôles de bruit, était-ce le bois qui travaille ? Oui c'est ça, ça ne peut être que ça après tout. Il continua à traverser les couloirs en essayant de se rassurer.

« J'ai pas d'soucis à me faire... Non... Bien sûr qu'non... Dans les filmes... C'est toujours la belle et pulpeuse Cheerleader qui s'fait manger en première... Moi je suis plutôt du genre à être le chef de l'équipe de football (Note : football américain) hyper populaire... »

Soudain, le jeune homme s'arrêta comme statufier. Il n'osa pas se retourner, il savait qu'il y avait quelqu'un ou plutôt quelque chose derrière lui. Il sentait bel et bien une présence derrière lui mais n'arrivait pas à déterminer ce que ça pouvait être. America hésita un instant à regarder les ombres sur les murs mais n'en fit rien. Il resta immobile, et n'osa pas lâcher la moindre parole ou faire le moindre geste. Soudain l'ovni-non-volant derrière lui fit un mouvement brusque ce qui fit hurler le jeune Américain qui prit aussitôt ses jambes à son cou.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! SUPERMAN SAUVE MOI ! »

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Angleterre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 17/11/2013
Localisation : Dans mon magnifique Pays appellé England <3

MessageSujet: Re: As-tu peur ? [pv : Angleterre]   Dim 4 Mai - 12:03

America, you'll regret it.



Comme à chaque fois qu'il voyait l'américain, l'anglais s'était énervé.
Enfin c'était surtout de SA faute ! C'était lui qui était venu le chercher ! Même si l'Angleterre ne se gênait pas pour répondre avec sarcasme aux remarques des USA, il n'empêchait pas que c'était tout d'abord et en premier lieu la faute de ce dernier !
Pourquoi ce fat burger venait toujours lui casser les pieds hein ?! Lui qui était si mignon quand il était petit ! Il était vraiment devenu un sale gosse, l'anglais ne comprenait toujours pas ce qu'il avait fait de mal dans son éducation et plus le temps passait plus il se disait que ça devait être gros pour qu'il change autant.
La dispute finit par faire émerger des lèvres d'Arthur qu'Alfred était un lâche.
Cela avait bien sûr eu pour effet d'énerver son ancienne colonie qui s'était mise en tête de lui prouver le contraire en passant la soirée dans un manoir sois disant hanté.
Le britannique avait rit à sa déclaration et un peu moins lorsque l'américain lui avait tiré la langue, non mais franchement ce type n'avait aucune manière ! Cela frustrait l'anglais à un point, vous ne pouvez même pas imaginer, d'autant plus qu'il est celui responsable de son éducation, enfin était.

Furieux, l'anglais ressortit du lieu du meeting et cogita longuement tandis que ses amis magiques essayaient de le calmer.
C'est alors qu'il eu une idée.
L'Idée du siècle !
America disait qu'il n'avait pas peur des fantômes hein, eh bien nous allons voir cela. Et si tout se passait bien, demain le monde entier découvrirait à quel point il était froussard.
Angleterre rit comme un parfait méchant de film tout en se frottant les mains.
Ce soir allait être grandiose.

Arthur avait suivit Alfred et son plan était prêt, lorsque l'américain fut rentrer dans le bâtiment, des amis magiques de l'anglais s'était précipités à sa suite et avait refermé les portes sur ordre de leur ami « humain ». Tous portaient des petites caméras qui leur permettaient d'enregistrer les moindre faits et gestes d'USA, caméras qu'ils avaient réglé eux-mêmes car l'anglais était tellement doué avec la technologie qu'il aurait pu tout faire capoter.
Les créatures magiques étaient tout aussi enthousiastes à l'idée de faire peur à l'américain qu'ils trouvaient trop bruyant et dont ils étaient assez rancunier pour ce qu'il avait fait subir à Angleterre avec la guerre d'indépendance.
Mint Flying Bunny partit allumer les lumières parce que oui on ne voyait rien et que en plus ça allait faire peur à USA. La réaction de ce dernier furent tout à fait ce qu'ils avaient prévu et ils commencèrent à se mouvoir en essayant de faire le plus de bruit possible et en effleurant des objets afin que l'américain entende du bruit.
Voyant qu'il s'était mis en tête d'aller au premier étage, deux licornes le suivirent ainsi qu'une fée, les deux animaux firent grincer encore plus les marches et espérant fort que l'américain se prendrait pour plus gros qu'il ne l'était.

« J'ai pas d'soucis à me faire... Non... Bien sûr qu'non... Dans les filmes... C'est toujours la belle et pulpeuse Cheerleader qui s'fait manger en première... Moi je suis plutôt du genre à être le chef de l'équipe de football hyper populaire...  »

La fée et les licornes ricanèrent, pour autant que des animaux puissent ricaner, ils se disaient que les individus au poids important étaient aussi très souvent les premières victimes et que l'américain juste devant eux y ressemblait fort.
Soudain la fée incanta et elle fut recouverte d'un mouchoir blanc, elle ne voyait pas beaucoup mais ce n'était pas important, tout ce qu'elle voulait c'était effrayer USA. Elle partit voleté autour de lui et le résultat fut à la hauteur de ses attentes.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! SUPERMAN SAUVE MOI !  »

Toutes les créatures magiques éclatèrent de rire dans un bel ensemble avec le britannique en voyant l'américain partir en courant à toute vitesse en hurlant. Ils étaient tous plié de rire et mirent un bon moment avant de s'en remettre. Oh oui ce que ça faisait du bien de foutre la trouille à ce sale gosse !
Mint Flying Bunny qui avait trouvé l'expérience très amusante eut une autre idée dont il fit tout de suite part aux autres. Ces derniers approuvèrent et mirent au point le plan du lapin ailé.
En quelques minutes à peine, ce qui ressemblait au fantôme d'un chevalier prit place dans le manoir.
En réalité, il n'y avait qu'une licorne surmonté d'un leprechaun et du lapin le tout couvert par un grand drap blanc.
La fée passa devant eux pour leur indiquer le chemin car ils ne voyaient rien avec leur déguisement, ils partirent à la recherche de l'américain pour lui foutre une belle frousse.

Des lutins étaient partit en éclaireurs avec d'autres fées et firent tomber un bon nombre d'objets sur leur passage, ils trouvèrent la cuisine et songèrent qu'il serait trèèèèès amusant de mettre un beau bazar dedans et de se servir du ketchup et de sauce tomate pour imiter du sang.
Les lutins se déchaînèrent et la cuisine bien rangé semblait avoir subi le passage d'un cyclone quand les créatures en eurent finit.
Les chaises étaient tous à terre, certaines avaient des pieds en moins que l'on retrouvaient collé au plafond avec de la mayonnaise, le tout menaçant dangereusement de tomber.
Il y avait du ketchup un peu partout, les meubles étaient en sale état après qu'ils aient subi l'attaque acharnés de plusieurs objets tranchants, la table était fendu en deux, l'évier était remplie de sauce tomate et un étrange liquide verdâtre sortait du lave-vaisselle.
Les lutins étaient fier de leur œuvre et ricanèrent avant d'aller se mettre à des endroits où ils auraient un beau plan pour filmer l'américain lorsqu'il passerait par ici.

Une licorne qui avait eu envie de faire quelque chose par elle-même s'était aventurée au deuxième étage et avait malencontreusement coincée sa corne dans un meuble, elle eut beaucoup de mal à s'en sortir et lorsqu'elle réussit elle fit un tel boucan que celui qui n'avait pas dû l'entendre devait être sourd.
Elle sourit d'avance en songeant qu'elle avait dû faire peur à America et continua sa besogne, elle partit déchirer les rideaux avec sa corne et laissa tomber un de ses restes dans l'escalier pour bien effrayer l'américain quand il la verrait.

Angleterre qui observait tout ce que faisait ses amis magiques grâce à une retransmission de ses caméras était mort de rire et songeait que ses amis faisait un merveilleux travail. Alfred allait mourir de peur cette nuit et il ne manquerait pas de remercier ses fidèles amis pour leur aide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: As-tu peur ? [pv : Angleterre]   Mar 6 Mai - 15:08

En avant pour l'épreuve du sprint. Le jeune Américain est sur ses marques, il se positionne convenablement, les paumes élevées mais les doigts à terre. Il plie une jambe et tend l'autre. La ferveur de la compétition va bientôt atteindre son point culminant, et America le sent, une petite goutte de sueur coule de son front. Dans quelques instants l'arbitre va annoncer le début de la course. Et boum ! Voilà que la course commence. America s'élance avec fureur. Il court, il court le fur... Oh lalalala ! Quelle vitesse ! Ça c'est du sport. Il court telle une brise. Oh ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ?  Oh un petit objet posé négligemment sur le parcours ? Voilà une action pas du tout fair-play. Oh non ! Le coureur vient de glisser dessus. Ah lalalalala... Alors qu'il était à quelque pas de la victoire, voilà que notre champion s'est fait griller sur la dernière ligne droite. Comme on dit par chez nous, c'est encore un coup du destin ! Mais trêve de métaphore sportive !

Alors qu'America courait comme un dératé, il avait trébuché sur un ovni-toujours-pas-volant posé par terre (sûrement un coup des fées mais comment aurait-il pu le savoir ?). Mais finalement cet événement n'avait pas été si négatif, dans sa chute, le jeune Americain avait fini par reprendre peu à peu ses esprits. Pourquoi courait-il déjà ? Bonne question... Ah mais oui, ce manoir était définitivement habité ! Par qui ? Par quoi ? Quand ça ? Où ça ? Mais en était-il vraiment sûr ? Bah pour le coup America n'avait vu personne mais bon il y a des signes qui ne trompent pas... Il y avait définitivement quelque chose ici, quelque chose du genre qui ne tourne pas rond... Mais voulait-il vraiment découvrir le secret que cachaient ces lieux ? America était en proie aux doutes, tout cela pourrait éventuellement (oui éventuellement) lui faire peur.... Soudain un énorme brouhaha résonna dans tout le manoir. Des bruits de meubles qui se s'effondrent, des bruits de griffures venaient d'une pièce au fond du couloir. C'était comme si une bataille se passait en ce moment même là-bas.

« Ah... Mais qu'est-ce qu'j'vais faire maintenant ? Il faut que je rentre, si j'veux pas que ça refasse un remake de Resident Evil.... Mais... Mais ! J'vais sûrement pas laisser l'autre drogué de thé et ses sourcils moches avoir raison... Non il serait trop content... »
Il se releva doucement du sol et se tint ensuite droit. Enfin, America leva un poing assuré vers le ciel qui était absent, nous allons plutôt dire alors le plafond. On pouvait voir dans ses yeux bleus une grande détermination. Il les ferma ensuite pour visualiser sa récompense en cas de réussite de son épreuve. Oui Angleterre serait là, complètement surpris par son héroïsme sans précédent. America lui ferait un sourire de beau gosse, il lancerait un regard ravageur et lui dirait avec toute modestie, qu'un jour, il lui apprendrait à se montrer aussi héroïque que lui. Oh que ça serait bien.

« Nyahahahahahahaha ! Tu vas voir ce que tu vas voir Angleterre ! Si Chris Redfield l'a fait, je peux l'faire aussi... Ouais mais Chris... Il était pas seul et en plus il était armé... Bref ! Je vais y arriver aussi ! Heroooo Powaaaa ! »

Et pour voir, Angleterre allait voir mais ça c'est une autre histoire... Plutôt que de percevoir cet endroit comme une épreuve pour démontrer son courage, il valait mieux pour America et sa santé mentale de considérer le manoir autrement. Et la solution était toute trouvée, même pas besoin d'aller taper des mots-clefs sur google et de chercher sur un site entre deux pages pop-up. Cet endroit plein de mystères regorgeait d'une multitude d'énigmes encore non résolues. Au moins ça occuperait son esprit et par conséquent il ne penserait pas aux fant... Ah mais oui les fantômes ! Bruhh... à cette seule pensée, America sentit un frisson montait le long de sa colonne vertébrale. Que faire s'il tombait sur un ? Appeler les ghost busters ? Malheureusement le réseau ne passait pas ici et oui... Vive les facilités scénaristiques... Il se souvint d'une chose, il fouilla dans son blouson et y trouva un chapeau d'aventurier, le même que celui de ce très célèbre professeur d'archéologie. Il le posa ensuite fièrement sur la tête. Quel était le rapport avec le chapeau et le fantôme ? Aucun, mais America se sentit soudainement gonflé de courage, il était prêt pour l'aventure.

Bon, le jeune Américain n'allait pas s'éterniser ici, il se devait d'avancer encore. Il avança tranquillement dans les couloirs, ne se focalisant plus que sur la réaction de l'anglais quand il apprendra son exploit. Rapidement, America tomba devant une porte sur laquelle était marqué ''cuisine''. C'était justement de cet endroit d'où venaient tous les bruits de bataille qu'il avait entendus quelques moments auparavant. Deux choix s'offraient tout naturellement à lui : soi il décidait de rentrer dans cette pièce pour faire ses investigations, soi il décidait d'aller voir ailleurs s'il était et de rendre par conséquent vain la moitié du précédent poste qui s'était évertué à décrire tous les actions qu'avaient eu lieu dans cette pièce. Bizarrement c’était avec un énorme manque de respect qu'il choisit la seconde option. America trouvait cela plus judicieux de passer par les escaliers et de monter au deuxième étage.

En chemin il trouva des bouts de rideaux. Il n'y avait qu'une explication logique à cela ! Le propriétaire ne devait sans doute plus avoir de serviette pour éponger l'humidité, oui c'était l'explication la plus logique. Il ne s'en soucia que peu et continua à grimper les escaliers. Dès qu'il posa un pied au deuxième étage, un énorme bruit éclata... Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? America n'arriva pas à déterminer de quoi il pouvait s'agir ? Encore un coup du bois qui travaille ? L'éventualité que ce soit une licorne qui s'était coincée dans un meuble ne lui était pas venue à l'idée. Et quoi de plus normal au final, il n'y aurait qu'un anglais beurré des deux côtés qui pourrait penser à cela. America avait peur mais il n'était pas question de rester sans rien faire. Il avança à pas prudent, il ne savait pas quelle surprise se cachait dans cet endroit énigmatique.

Mais son chemin fut soudain bloqué par une apparition du troisième type. Une sorte de chimère cheval-humain venait d’apparaître de nulle part, comme par magie. C'était donc ça qu'on appelait un sagittaire ? Ami ou ennemi ? Ennemi très probablement. America recula de quelques pas. Il hésita un instant avant de saisir fermement un lasso qui se trouvait dans sa poche (facilité scénaristique merci !). Et comme le bon cowboy qu'il était, il lança son lasso autour des pattes de la créature qui chuta aussitôt à terre. Il se jeta ensuite sur elle pour mieux la saucissonner. Une fois cela fait, il eut tout le loisir de regarder cette bête de plus près. De ce fait, le jeune Américain remarqua rapidement qu'elle était vêtue d'une nappe blanche comme les mauvais costumes de fantômes. Intrigué, il détacha la créature et lui arracha son drap et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant : rien... Oui il n'y avait rien sous le drap blanc (note : America ne peut pas voir les êtres féeriques). Décidément ce genre de retournement de situation il ne l'avait vu dans aucun film, il s'attendait même à tomber sur un propriétaire véreux mais certainement pas sur cela. Il y avait bien quelque chose d'étrange ici mais qu'est-ce que cela pouvait être ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Angleterre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 17/11/2013
Localisation : Dans mon magnifique Pays appellé England <3

MessageSujet: Re: As-tu peur ? [pv : Angleterre]   Sam 5 Juil - 12:58

The funniest is coming



Les lutins et les fées entendirent que l'américain était tout prêt de la cuisine, ils tentèrent de rester calme et ne pas glousser à l'idée de la réaction qu'allait avoir la jeune nation en voyant les lieux.
Malheureusement pour eux, ledit américain s'éloigna et sembla ne pas s'intéresser à la cuisine. Comment un glouton comme lui avait-il pu ignorer un tel lieu ? Peut-être avait-il penser qu'il n'y trouverait rien de comestible à l'intérieur ? Dans tous les cas, les créatures magiques se dirent que leur travail ne resteraient pas inutile et qu'elles allaient bien réussir à y attirer la nation.
Quelques étages plus haut, le cavalier avait réussit à trouver Alfred et avec un plaisir malsain se rapprochait de lui. Ce dernier recula et croyant qu'il avait peur, les créatures magiques continuèrent d'approcher en gloussant silencieusement jusqu'à ce que la nation des Etats-Unis fit quelque chose que les prit au dépourvu. Il avait sorti un lasso et... Le cavalier n'eut même pas le temps de bouger qu'il se retrouva ligoter très vite.
Alors là, la licorne, le leprechaun et le lapin ailé ne trouvaient plus ça drôle du tout. Ils étaient ligotés les uns aux autres et n'arrivaient pas à se défaire d'autant plus que leur chute avait été douloureuse.
Ils n’arrêtaient pas de gigoter dans tous les sens en essayant de se défaire jusqu'à ce qu'USA n'enlève leur déguisement. Durant un court instant ils eurent peur d'être pris sur le fait avant de se souvenir que l'américain ne pouvait pas les voir. Ils se regardèrent tous les trois et eurent un sourire (enfin ce qui s'en approchait le plus d'un pour la licorne et le lapin) avant de se mettre à pousser des cris tous plus effrayants les uns que les autres.
Ils n'étaient pas sûr qu'ils allaient se faire entendre mais si l'américain les entendait il allait avoir encore plus peur ! D'ailleurs c'était bien étrange qu'il n'ait pas crier en voyant qu'il n'y avait rien sous leur déguisement.

Arthur quant à lui s'amusait toujours autant en voyant son ancien protéger ne rien comprendre à ce qu'il se passait. Il avait été lui aussi déçu qu'Al ne crie pas en voyant qu'il n'y avait rien sous le draps mais bon ce n'était pas grave, il était sûr qu'il allait réussir à faire crier l'américain plus d'une fois lors de cette nuit. C'est dommage qu'il ne savait pas comment faire pour mettre ça en direct sur internet, il était sûr que ça aurait été encore mieux mais il préférait ne pas s'y risquer, si il gâchait tout au dernier moment ça serait un peu gênant.
L'anglais se mit à ricaner diaboliquement lorsqu'un coup de vent bien frais le fit trembler de froid.
Hum rester dehors toute la nuit alors qu'il faisait de plus en plus froid n'était sans doute pas une très bonne idée mais il ne pouvait pas aller dans le manoir.
Bah tout irait bien si il ne pleuvait pas et qu'il n'y avait pas d'orage !
Était-ce lui ou il venait tout juste de voir un éclair ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: As-tu peur ? [pv : Angleterre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
As-tu peur ? [pv : Angleterre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: A l'Action ! :: Autres Lieux :: Manoir hanté-
Sauter vers: