Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Donemat en Breizh ! ♥ [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bretagne

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : SAINT MALO-OOO-OOOO ♪

MessageSujet: Donemat en Breizh ! ♥ [100%]   Mer 4 Fév - 18:39

BREIZH





► Nation : Breizh, Région Bretagne, Brittany, anciennement Duché de Bretagne et Royaume de Bretagne

► Nom & Prénom : Gwenaëlle "Gwen" Maëlys Guéguen

► Age d'apparence : 24 ans, même si elle aurait environ...1600 ans.

► Date d'anniversaire : 19 mai, jour de la Saint-Yves, patron des Bretons, et du festival de Bretagne, le Gouel Breizh.

► Phobie / Spécificité(s) : Bretagne aime manger. Et boire. Et manger. Et surtout boire. Car oui, Bretagne a une sacrée descente.

Mais arrêtons les clichés : Bretagne adore aussi les contes et les chansons. C'est une très bonne conteuse, chanteuse et danseuse, elle sait notamment jouer du biniou kozh (cornemuse bretonne).

Contrée des Chevaliers de la Table Ronde, des Korrigans et des Fées, il aurait été étrange qu'elle ne croit pas en la magie : elle sait donc maîtriser la magie des plantes, alors attention si vous ne voulez pas de malédiction !
Elle adore la nature en général : que ce soit la forêt ou la mer, elle se sent dans son élément.

C'est aussi une bonne cuisinière. Ses spécialités comme la crêpe, la galette, le caramel, le cidre sont très connues. Certaines, plus dangereuses, comme le kwign-amann ou le chouchen, nécessitent un entraînement au préalable.

Bretagne n'a pas peur de grand-chose, mais redoute particulièrement d'oublier sa langue et de ne jamais récupérer Nantes. De plus, elle est terrorisée par Allemagne et Prusse, et déteste les Nordiques.

► Relations Particulières : Cornouailles (frère), France (tuteur très agaçant), Pays de Galle (ancien ami), Angleterre (ami), Irlande, Ecosse (des proches indépendantistes éloignés peut-être ?), Celte (père), Canada ("fils" adoptif), Normandie (rivale), les Nordiques (ennemis), Loïc (goéland de compagnie)

Une jolie princesse celte...                                           au caractère salé

Bretagne est petite. Faut dire que vu la taille de son territoire, son mètre 58 paraît approprié...Elle a pourtant une démarche fière, la tête haute, sa silhouette fine et assurée, qui ne manque cependant pas de formes, se remarque tout de suite.  Sa chevelure brun foncé et lisse lui tombe en cascade dans le dos jusqu'au bas de reins, son front couvert par une frange de cheveux. Ensuite, on voit son regard perçant, deux orbes bleu azur vifs. Et là on remarque un détail étrange, qui n'en reste pas moins charmant et qui paraît familier...ses épais sourcils, dessinés de façon nette, la plupart du temps froncés d'agacement. Ces derniers font ressortir sa peau pâle, son nez en trompette piqué de quelques tâches de rousseur.
Il lui arrive de boîter lorsqu'elle est fatiguée, et ce serait d'après elle "à cause de Nantes".

La plupart du temps, Bretagne est habillée de noir et de blanc, les couleurs de son drapeau, mais il lui arrive de porter un uniforme de la Marine Nationale française, constitué d'un béret à pompon rouge, d'une marinière rayée, d'une veste bleu marine et d'un pantalon assorti. Pour les grandes occasions, elle peut revêtir des habits traditionnels telle que celui d'une bigouden.

 
Bretagne est extrêmement têtue et bornée, et a du mal à reconnaître ses fautes. C'est aussi quelqu'un de très rancunier et qui oublie difficilement, donc attention à ne pas se la mettre à dos ! Lorsque qu'elle parle, elle est très expressive voire vulgaire, et à tendance à dire beaucoup d'insultes lorsqu'elle est en colère. Elle n'hésitera pas à vous affubler d'un surnom plus ou moins péjoratif. Vous avez compris, ici, on fait pas dans la dentelle et l'élégance.
Bretagne est aussi une grosse bosseuse, une travailleuse acharnée dans tout ce qu'elle entreprend : donc, même si elle sait qu'elle est en tord, elle foncera la tête dans le mur de toutes ses forces ! Elle déteste devoir à demander de l'aide à vrai dire, car, inconsciemment, elle travaille dur pour ne pas être oubliée et être prise au sérieux. Elle est donc plutôt fière d'elle même, voire égocentrique, et elle peut donner l'impression d'être une alcoolique cynique, bourrue et désagréable, mais elle n'est pas aussi abrupte qu'elle n'y paraît.

En fait, elle déteste qu'on lui fasse remarquer qu'elle est petite et faible, car c'est ce qu'elle pense. Elle se sent inutile depuis qu'elle n'est plus indépendante, et a l'impression de ne plus compter pour personne. Elle n'a donc aucun scrupule à faire sa grande gueule, pourtant, elle ne blessera jamais personne volontairement. Malgré son attitude critique, elle a un côté doux et attentionné, même si elle pense que cela la rend faible. Quand une personne s'en rend compte et lui fait savoir, elle rougit comme une fraise de Plougastel et nie totalement (tsundereee). Elle déteste voir des personnes blessée ou seules, car elle a été ignorée par sa famille pendant plus de 1000 ans, ce qui l'a marquée. Elle est très protectrice envers les personnes qui lui tiennent à cœur, même si elle ne le dira jamais.


"Ra vezo digabestr ma bro !"

     C’est à l'âge de fer, dans les Highlands, les terres celtes au-delà de la Manche nommées à l’époque Bretagne insulaire ou "Brittania", que Bretagne voit le jour. Fille de Celte, elle adopte rapidement, avec son frère Cornouailles, les coutumes, les croyances et les traditions de son papa. Il lui apprend le maniement de l’épée, les chants celtes, des mythes qu’elle chante à travers les montagnes. A cette époque, elle sait qu’il existe d’autres contrées comme elle, des sortes de cousins éloignés, mais ne les connaît pas jusqu’à ce qu’elle rencontre Cymru (renommé plus tard Pays de Galle, ou Wales).
Avec Cornouailles et lui, ils deviennent les enfants turbulents, les petits casse-cous, le trio brittonique. Le genre de gamins malicieux qui vous rendent fous à force de bêtises et de coups fourrés. Leur amitié d’enfance va pourtant rapidement mal tourner lorsque au Vème siècle, Bretagne est forcée de fuir ses terres et de quitter son ami et son frère, chassée par les Anglo-saxons.

Forcée de traverser la mer pour survivre, Bretagne arrive sur les côtes d’un petit territoire inhabité, tout plein de verdure, de cailloux et de collines : elle décida de s’installer ici pour un moment. Même si le pays n’était pas aussi vallonné que les terres de son enfance, il y avait quelque chose de paisible qui lui rappelait son père.

Pourtant, ce petit coin de terre n’était pas de tout repos : tout d’abord, un mec un peu bizarre et superficiel habillé en toge, Empire Romain, vint lui chercher les noises en l’appelant "Armorique" et essaya de lui prendre des terres. Ensuite, les Francs, guidés par un blondinet ridicule, vinrent pour l’attaquer. Sérieusement, elle n’en avait pas eu assez ? Après un coup de pied aux fesses des envahisseurs, elle s’appropria même une petite partie de leur territoire. Je vous avais dit qu’il fallait pas lui chercher les noises… Même les Vikings se frottèrent à elle. Encore des blondinets ! Elle les repoussa encore, mais voue depuis cette époque une haine contre les Nordiques (et y'a la rivalité avec Normandie, tsss)

           Sa puissance montante fit d’elle le Duché de Bretagne au VIIIème siècle. Elle était prospère et ses chefs étaient riches et forts. Mais elle attira sur elle les regards de France, le fameux blondinet franc qui avait lui aussi bien grandi, et Angleterre, un nouveau venant de ses terres natales, qui lui rappela douloureusement les Anglo-Saxons. Elle leur livra de nombreuses guerres, en armure et épée, ses armureries bien haut dans le ciel, en tour à tour en en aidant un, les dressant l’un contre l’autre. Il fallait dire que leurs disputes étaient plutôt drôles et lui sauvaient la peau, accessoirement. Elle était, après tout, le fier Duché et Royaume des Chevaliers de la Table Ronde, de la mer indomptable et des celtes à la tête dure !

Et pourtant, à la fin du XVème siècle, elle finit par perdre la guerre du Royaume de France et tomba entre ses mains. La défaite fut amère et elle garda longtemps en elle une colère ardente et une haine de France qu'elle dû refouler. Le pire fut de perdre son indépendance durement protégée et d'être placée sous la tutelle d'un France snob et superficiel à peine plus âgé qu'elle...

         Elle devint donc la Région de Bretagne, mais conserva ses racines celtes, sa langue et ses coutumes.
Elle commença de grandes expéditions, comme Portugal et Espagne avant elle, mais elle partit avec France vers le nord-ouest. Elle découvrit, arrivée sur une terre froide et forestière, un petit bonhomme adorable, Canada. Elle aurait voulu passer plus de temps avec lui, lui apprendre à faire des crêpes correctement (et pas des pancakes), mais France et Angleterre se disputait déjà le petit, sans oublier le grand roux au cigare qui les accompagnaient. France resta d'ailleurs longtemps sur le nouveau continent sans manquer de se disputer de nouveau avec son rival de toujours.
Bretagne continua tout de même à écumer la mer en corsaire, pour attraper les chiens de mer anglais et les esclavagistes, accompagnée de ses meilleurs navigateurs.

          Vint enfin le temps de la révolte. France, malgré son côté niais et théâtral, était dur avec elle et son peuple, l'opressait avec toujours plus de taxes et de lois. La colère gronda jusqu'à éclater, et Bretagne déclencha la Révolution française. Après 10 ans de combat, le Royaume de France devint une République.
Pourtant, c'était toujours dur pour Bretagne : France lui imposa d'apprendre le français, avec la très connue "il est interdit de parler breton et de cracher par terre". Bretagne commença à oublier la langue de son père.

            Au fur et à mesure des siècles, Bretagne commença à s'attacher à France. Il avait beau avoir été dur, il en restait une personne sensible et raffinée. Même si elle garda toujours ses distances, elle calma ses ardeurs indépendantistes et tenta d'accepter sa nouvelle position, sans pour autant se soumettre. Elle prit notamment contact avec Angleterre, malgré sa rivalité avec France, et sympathisa. Ils se rejoignent sur de nombreux points. Par contre, elle découvrit amèrement que Pays de Galles l'avait oubliée et que Cornouailles n'était plus indépendant comme elle. Papa Celte avait disparu, ne laissant que des dolmens et des légendes derrière lui. Rien n'était plus comme avant.
Bretagne alla de l'avant, même si elle était loin d'être aussi moderne que France ou Angleterre. L'industrie, c'était pas son truc. Elle préférait la pêche, les échanges de marchandises et l'agriculture. Elle développa notamment son commerce avec Amérique et Pays-Bas.

            Tout s'échauffa en 1914 lors de la Première Guerre Mondiale. Bretagne s'était un peu isolée et se retrouva forcée à aider les Alliés aux côtés de France, dont elle dépendait. Elle subit comme lui de nombreuses pertes, ses blessures l'affectant elle aussi. Après la guerre, elle se réfugia dans le travail. Dès lors, elle a une peur phobique de Allemagne et Prusse. Elle savait comme tout le monde que l'Europe n'allait pas tarder à changer.

Puis il y eu la Seconde Guerre Mondiale. Elle retrouva ses vieux alliés et ennemis, mais France baissa les bras trop tôt. Surprit par l'attaque d'Allemagne, blessé gravement mais pas mortellement, il lâcha les armes, alors que Bretagne pouvait encore combattre. Avec l'influence d'Allemagne, il commença à changer. France arracha à la jeune femme Nantes pour l'affaiblir et éviter qu'elle se rebelle durant l'occupation. Il n'était plus lui-même et voulait qu'on l'appelle "Vichy".
Effrayée et affaiblie, Bretagne fuya pour la seconde fois à travers la Manche en 1940, mais dans le sens inverse, et rejoignit Angleterre pour lui demander de l'aide. Elle organisa la Résistance avec lui, et regagna ses terres avec son soutien. Elle monta avec son aide les FFL et les FFI ("Forces Françaises Libres" et "Forces Françaises de l'Intérieur", mouvements de la Résistance) pour aider Angleterre, Amérique et Canada, qui débarquèrent le 6 juin 1944 sur les plages de Normandie. France fut libéré, mais Bretagne garda de grandes cicatrices de cette période, Brest étant entièrement détruit par les bombardements et son peuple ayant beaucoup souffert de l'occupation.

            Aujourd'hui, Bretagne est en harmonie avec ses voisins, même si elle continue d'embêter France de façon amicale et taquine. Cependant, elle veut vraiment récupérer Nantes et ne cesse de le lui demander, mais France ne cesse de repousser le problème. Et elle n'oublie pas non plus son espoir d'indépendance, malgré ces temps troubles.
Angleterre vient souvent la voir en été, qui coïncide avec l'arrivée de France pour les vacances, ce qui provoque souvent des disputes amusantes. Même si elle commence à oublier ses origines, elle n'en reste pas moins une région fière de ses traditions et de ses terres. Faut dire qu'elle est plutôt pas mal dans le genre badass, non ?


► Surnom : Iluza sera mon surnom :3
► T'as trouvé où le forum ? : En tapant "Hetalia forum" sur Google, parce que j'avais besoin d’extérioriser le fangirlisme en moi que je contenais depuis bien trop longtemps...
► Et tu le trouves comment ? : WUNDERSCHÖN *bave des arcs-en-ciel*
► T'aimes quoi et qu'est-ce que tu détestes : J'aime l'hiver, la pluie, lire, dessiner, l'odeur du pain chaud, l'anglais, l'histoire, glander sur Tumblr, la Bretagne (quoi ? Vous aviez pas deviné ?), la musique, écrire...VOUALA VOUALA ~
Je déteste pas grand-chose à part le racisme (normal quoi), l'odeur de transpi (normal) et les légumes (mdr)
► Autre chose à dire ? :GALETTE SAUCISSE JE T'AIME ♥



Dernière édition par Bretagne le Jeu 23 Avr - 14:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bretagne

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : SAINT MALO-OOO-OOOO ♪

MessageSujet: Re: Donemat en Breizh ! ♥ [100%]   Jeu 5 Fév - 19:04

Présentation terminée ! :3
Je sais pas si y'a du monde qui passe régulièrement (je suis impatiente moi !), donc je vais attendre sagement d'être validée !
*s'assoit sur un rocher et se met à fredonner*

EDIT : Vu que j'ai été rapide et que j'avais beaucoup d'infos que j'avais pas pu mettre, j'ai créé mon Carnet de Bord Smile
J'espère que quelqu'un passera par là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Donemat en Breizh ! ♥ [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau forum rennais (Breizh Team Jeux)
» dictionnaire breton
» Bric a Brac de Kenso
» Photos
» Lennadennoù : Gwimilio/.../ Kerné (Toussaint ar Garrec)/O Breizh ma Bro/ Pleyben, va farrez !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: Premier Pas Vers la Guerre. :: Etat Major, situation Mondiale :: Présentations en Cours-
Sauter vers: