Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event de Noël : Mister Hetalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Event de Noël : Mister Hetalia   Dim 1 Jan - 14:25

« Approchez approchez ! L’élection de Mister Hetalia peut enfin commencer ! »

Italy était en costard blanc avec belle cravate bleue et des chaussures noires et parlait à l’aide d’une fourchette sur la scène, une assiette de pâtes pleines de sauce tomate dans les mains. Derrière lui reposaient trois petits meubles sur lesquels une tomate avait été déposée. Pourquoi ? Cette dernière servirait sûrement de buzz.
Des rubans de toutes les couleurs avaient été collés un peu partout dans la salle de réunion refaite pour l’occasion et le public constitué seulement de chats prenait plaisir à les arracher. Sur tous les murs, un drapeau Italien avait été dessiné, dix fois plus grand que les drapeaux des autres pays.
Une oreillette bourdonnant à son oreille, le très intelligent Italien posa son plat de pâtes tout juste entamé sur le sol et, montant sur une estrade, sortit un papier sur lequel des ratures apparaissaient. Son texte sans doute…

« Je suis Euh… Italy !- Votre animateur et le juge de cette élection ! Nos fabu…Leux participants sont au nombre de trois et je vais prochainement vous expliquer les règles du jeu ! »

Un silence se fit dans la pièce. Le sourire pas du tout débile d’Italy s’était figé et ses grands yeux de mongole fermés le rendaient plus que… Magnifique, hum. Reprenant son assiette, il assassina quelques pasta, les piquant pour les écraser ensuite, puis remit sa fourchette tâchée à la verticale près de sa bouche après avoir regardée sa montre. Pourquoi les chats le regardaient-ils comme s’ils ne captaient plus rien ? Mystère… En tout cas, la musique entraînante mise à fond rendait meilleure l’atmosphère.
Il se décida enfin à parler après un énième coup d’œil à sa montre. Ne parlons, bien sûr, pas de la gestuelle.

« Je suis Italy, votre animateur et le juge de cette élection ! Voici les… Règles ! Les participants devront tout d’abord vous montrer leurs habits en faisant le tour de la scène ! Il y a un parcours difficile à suivre, bien sûr ! »

Italy se dépêcha d’aller au derrière de la scène et fit le tour de celle-ci, faisant des pas sur la gauche, arrivant au-devant de la scène, tournant sur lui-même et faisant plein de choses inutiles, son expression plus sérieuse que jamais.

« On commence par-là, puis on fait le tour, on se retourne puis on fait ça… Et euh… Ah, il fallait peut-être commencer par… »

Après plusieurs bourdonnements bruyants qui émanaient de son oreillette, la musique retentit et Italy manqua de tomber avant de retourner ) sa place.

« Ha euh, il semble que je vais devoir vous énoncer l’autre règle après la première partie... Pas le temps ?… Ah, notre premier concurrent : America ! »

Un rideau se leva et les lumières se déplacèrent de sorte à ce qu’une ombre de jeune homme apparaisse sur le devant de la scène. Italy se mit sur le côté, s’asseyant sur son estrade et continuant son repas si bon pour la santé.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Dim 1 Jan - 18:15

Nyahahahahahahahahaha, seul un héros pouvait participer à ce genre d'évènement mondiale. Bien qu'il ne savait pas trop ce qu'il devait faire, son boss lui avait juste dit qu'il y avait une compétition et America a tout de suite accepté sans même savoir ce que c'était. Son esprit combatif et aventureux l'avaient poussé à relever cette épreuve qui était sans doute à sa hauteur. Il ne demanda donc aucune précision de la part de son supérieur qui pourtant avait essayé de les lui dire. Une semaine avant le jour fatidique, son boss tenta à plusieurs reprises de le prévenir de quelque chose, cependant, America ne l'écouta pas et continua tranquillement ces activités américaines jusqu'au jour J.

Le jour J finit par arriver. Une fois sur les lieux, c'est alors qu'il se rendit compte que c'était une élection de Mister Hetalia. « "Hetalia" Mais c'est quoi ça ? », ce fut la première question que l'américain se posa. Bien qu'il n'eut aucune réponse à ce sujet là, on lui remit dès son arrivé, le programme de la compétition. Premièrement America devait défiler avec une tenue classe. Mince ... Il semble qu'il n'avait rien amené. Ne sachant pas la nature de la compétition, il portait ses vêtements de tous les jours et n'avait donc aucun habit de rechange. Il avança silencieusement dans les couloirs pour atteindre les vestiaires là où il se mit à stresser et à réfléchir intensivement. Comment allait-il faire pour aller défiler ? Alors qu'Alfred réfléchissait sérieusement à partir par une porte dérobée, il remarqua un paquet où il était écrit en toute lettre : For America.

Le jeune blond regarda à gauche et ensuite à droite et enfin dans toutes les directions. Mais où était passé Superman ? Mais oui, cette personne qui avait amené par gentillesse ce paquet, où était elle maintenant ? Le jeune américain s'empressa d'ouvrir la boite en carton et y découvrit une chose inespéré à l’intérieur. Cela ne faisait plus de doute pour lui, America avait un héros quelque part mais où ? Et surtout qui ? En tout cas il aimerait bien le découvrir.

C'était le grand moment, dès qu'il entendit la voix d'Italy l'appeler, il monta sur scène. America portait une chemise blanche flambant neuve bien boutonnée mais au col bizarrement relevé. Une cravate couleur bordeaux était attachée de manière négligée autour de son cou. Par dessus, le jeune blond portait un ensemble de couleur noir avec une veste sobre non boutonnée qui laisse se montrer sa chemise et un pantalon attaché par une ceinture. Pour une fois, l'américain était habillé de manière peu extravagante ce dont il était pas habitué. Des habits d'un tel chic étaient complètement à l'inverse de ses vêtements quotidiens qui étaient plus amples et bien plus pratiques selon lui. Une raison pour laquelle son col n'était pas parfaitement mit et sa cravate attachée à l'arrache ? America avait passé tellement de temps à admirer ces habits qui étaient dans le paquet, qu'il en avait oublié de les mettre pour aller pavaner sur scène. On lui fit remarquer quelques minutes avant sa grande entré qu'il était temps de s’habiller, ce qu'il fit de suite en toute hâte. Il en avait oublié dans l'agitation de se coiffer mais cela importait peu, ces cheveux châtains clairs n'étaient pas en pagaille sur sa tête, bien que sa fidèle antenne dépassait encore et toujours. Le jeune américain ne s'était également pas maquillé, les vrais héros ne se maquillent pas voyons ! America n'était pas une fille !

D'un pas déterminé et sûr, Alfred avança sur la scène. Toujours son sourire charmant de gamin aux lèvres, il souriait à la foule et au seul et unique juge de cette compétition, ce mangeur de pizza en puissance. Il arriva face au publique et fit un tour sur lui même comme l'italien avait si bien fait. En faisant son tour, il ne put s'empêcher de regarder là où était le jeune homme à l'antenne arrondie, à ses cotés se trouvait la liste des participants. Comme il ne s'était pas renseigné, America ignorait donc que les concurrents n'étaient que trois. Mais ce n'était pas ça qui était le plus étonnant dans tout cela, le jeune homme reconnut le nom d'une nation qu'il connaissait très bien : England. Alors qu'il faisait son tour sur lui même, il fut tellement choqué, qu'il en tomba par terre. Il se releva d'un coup et fit comme si de rien n'était après un mouvement élégant de la main dans ses cheveux. America continua à sourire bien qu'il était perturbé par cette découverte et partit de la scène pour laisser place au prochain concurrent.

Maintenant qu'il était à l’abri des regards, Alfred se cala contre un mur. Il se demanda pourquoi il était là surtout pourquoi avait-il accepté de venir ici ? Soudain, il ne pu s’empêcher de penser que son ex-grand frère allait se moquer de lui et le traiter de gamin pour avoir participé à une telle chose. C'est là qu'America découvrit une dimension intéressante à tout ceci, il considérait et cela depuis toujours England comme un bel homme si il arrivait à le battre, il aurait réussit à le dépasser quelque part et que c'était un pas de plus vers son indépendance qu'il avait déjà obtenu en passant.
Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Scotland

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 23
Localisation : Surement en train de pioncer, une clope en bouche....

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Dim 8 Jan - 17:59

- BOUGE TON CUL ! TU Y VAS UN POINT C'EST TO----
    //SBAFF// Nous regrettons pour ce commencement assez inattendu, l'écrivain ou la joueuse vient simplement de se faire écraser sous le pied de son personnage. Mais faisons une petite ellipse, évitons toute scène non voulu.


*
**

    Obligé ? Obligé ! Voilà pourquoi l’Écossais se retrouvait au beau milieu d'un hall en Amérique, l'enfer. C'était pour quelle raison déjà ? Ah oui, un concours ? Un événement qui le concernait. Rare ça, très rare même, il n'avait pas trop eu envie de venir, mais sous la pression d'une personne qui doit être attaché à sa chaise pour justement ne plus parler, il était là, oui présent en US -pas le choix...- pour ce maudit concours, allez faisons simple et rapide. Rapide mais chic, juste pour au moins prouver à tous qu'une province peut être classe sans être un bourrin ou un rustre. C'est peut être cette idée qui l'a motivé, ouais ça arrive de motiver parfois. Assis dans un fauteuil il attendit qu'un homme bizarre vint le chercher pour lui dire d'aller s'habiller. Allistor le suivit sans rien dire ouvrant la porte avec son pied, le regard de jade fixé sur les deux choix de vêtement qu'il avait....

    Quelle était cette chose bleue, qui avait un air de déjà-vu ? Son uniforme !!! Non, il n'allait pas mettre celui-là... pas avec l'absence de pantalon... et avec pour remplacement un kilt bleu, il secoua la tête, reportant son regard sur... le traditionnel costume d'apparat des écossais, il toussota et abandonna, c'était pas possible, on lui voulait la mort ? Ou bien... on voulait absolument le voir en kilt ? Deuxième options était beaucoup plus plausible. Il soupira et décida de faire les chose à sa manière. Scotland vagabonda dans les coulisses à la recherche de sa proie, il fixa les personnes présentes, entre les chat, Italy et... tient tient America qui bavait presque devant son costume, il chercha quelqu'un de bien particulier. C'est à ce moment là qu'il sentit dans son dos une présence, du coin de l'oeil il repéra sa fameuse victime, un membre de la sécurité, il se retourna et l'attrapa par le col, souriant joyeusement, lui demandant juste s'il n'avait pas un costume en trop. Apparemment non. Il leva son poing, s'excusant déjà, ce n'était pas contre lui, mais il avait besoin de son costume ~ Le poing vint s'encastrer dans son visage, du sang qui coulait déjà à cause du nez écrasé, et cassé, il le déshabilla et alla se changer, l'enfilant. C'était à son tour, enfin. L'Américain avait enfin fini son tour.

    Eh bien allez.... quand il faut y aller, faut y aller.

    C'est avec une certaine lenteur qu'il posa son pied chaussé d'une paire de cuir noir digne des plus grand magasin de chaussure, les plis que formaient la chaussure lors du mouvement, donnait une certaine souplesse, lorsqu'elle se posait on pouvait distinguer une certaine force de caractère, habitude d'écraser les gens ça se voyait dans sa manière de marcher, à la manière dont la semelle appuyait l'estrade de bois. Le flottement du bas du pantalon fait par le courant d'air des grandes portes, pantalon noir qui donnait à ses jambes une démarche assurée, quelque chose de dangereux, comme les tigres, les loups. Un pantalon complètement noir qu'il avait piqué à l'agent de sécurité, avec pour ainsi dire en guise de haut une magnifique veste noire. Veste qui laissez sculpter sur son corps des épaules carrés, d'un massif imposant, semblable au roc qui ne voulait pas être soumis au taillade des sculpteurs, il était aussi imposant que le colosse qui s'était retrouvé au fond de l'eau en Grèce. Le noir amincit, non ? Sur lui ça faisait ressortir son côté carré et musclé, il était imposant encore une fois. Il avait fier allure dans son costume, avec juste en-dessous de son veste noire, une chemise blanche déboutonnée au niveau du col et un peu au niveau du torse, il avait l'allure typique d'un homme qui allait dans les soirées dit "chic", l'homme qui allait toujours au bar, l'homme qui fumait. Tient en parlant de fumer, c'est à la moitié du parcours que l’Écossais sortit de l'intérieur d'une de ses poches, en passant sa main dans l'ouverture, une cigarette, qu'il mit en bouche, l'allumant avec un briquet en argent, qu'il refermant dans un claquement mélodieux. Ses mains gantée d'un noir obscure bougeaient avec une certaine souplesse, laissant l'une tenir la cigarette entre son index et majeur et l'autre se faufilant dans la poche de son pantalon.

    Encore cette allure, une allure de prédateur, ses yeux d'un vert de jade fixant les chats qui crachèrent de colère et apeuré par le regard sadique et sombre de ce sombre personnage, c'est ainsi qu'il s'arrêta, et fit lentement le tour de lui-même pour suivre les règles, laissant ainsi la mécanique de ses muscles se mouvoir, rouler d'une manière animal, bestiale, il était un homme du Nord, un loup noir parmi les brebis. Sa main ganté de cuir noire s'enleva de sa poche pour venir avec son autre main débarrassé de la cigarette qui était rester dans sa bouche, remettre de manière sèche le col, laissant par la même occasion un mouvement d'épaule se faire. Laissant par la suite ses doigts venir remettre en place ses cheveux d'un rouge flamboyant, le regard lumineux et éclairé d'une malice mauvaise. Il était là, là l'esprit de la grande Alba ! L'esprit du grand William Walace ! Le monstre du Nord, l'ami de Nessie était dans la place ! Il repartit en sens inverse, en lâchant une grande fumée grisâtre, laissant son imposante présence disparaître à son tour dans les coulisses, descendant les marches en soupirant, il avait effrayé les matous, tant pis que dire de plus, vraiment ?

    Il alla s'installer contre un mur, se cachant presque dans l'ombre en ricanant, vraiment il avait envie de perdre, c'était pas pour lui tout ça, il n'avait que l'allure d'un gros loup, comme Fenrir, il était la rage, la colère incarnée, dans sa façon de bouger, il était la créature, l'homme à ne pas approcher, était-il plus que ça ? Non, juste un barbare Scottish qui était sous l'enclave de la monarchie, un loup enchaîné par des promesses et obligation, mais grâce à ce tour de piste il avait pu montrer toute sa haine dans la démarche et le choix du costume, qu'il garda, touchant du bout des doigts, son uniforme bleue avec sa croix blanches, souriant légèrement et franchement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgique

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 28/01/2012
Localisation : Clandestine♥

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Mar 21 Fév - 15:22

    Comment ça les filles ne pouvait pas participé? Mais c'est pas juste! Si c'est comme ça je vais me déguiser et me faire passer pour onii-san, il à dit qu'il participerait pas car à ses yeux ce genre de concours ne sont que des débilités, pour moi c'est une chance, dieu a fait de moi une fille, une fille au gout de mec, enfin c'est ça d'avoir vécu qu'avec des garçon, on fini par être comme eux et cela me déplait pas. Je vais participer à ce concours de force! Il ne faut jamais sous-estimer bely, quand je veux quelque chose ou faire quelque chose je l'ai ou je le fais, c'est comme ça, nyan~

    Je me suis pointé un peu en avance, histoire de pouvoir me faufiler dans les vestiaires sans problème, les garçon c'est pas ponctuel et tout le monde le sais, je m'avance et je cherche le costume qui était prévus à la base pour mon frère et je fini par tomber dessus, je le pris et alla au toilette pour me changer, comme je suis une fille il y a plusieurs point a changer pour pas que je me fasse démasquer pas les autres et c'est point très important et dont je suis la maîtresse sont:
    1/: S'arranger pour masquer ma poitrine, c'est toujours ça que les hommes remarques en preum's et c'est chiant pour ce genre de filature.

    2/: S'entraîner à trouver une voix d'homme, yep les voix féminine pour un mec, sérieux ça le fait pas, enfin moi personnellement je trouverais ça trop bizarre!

    3/: ...y'a pas de petit trois...

    Voilà voilà une fois que tout ça est fait je fila dans la salle ou tout le monde est censé ce réunir, je ne stresse pas du tout, j'ai l'habitude de faire ce genre de chose vu que les femmes sont souvent mis à l'écart (je compte changer cela, croyez moi huhu) j'ai faillit siffler sur le coups, y a du monde, ça fait un bail que je ne m'étais trouvé avec autant d'homme, sauf que là je me fait pour mon frère du coups faut que je fasse attention a agir comme lui surtout que grand frère est froid et non super actif comme moi. Je suis une fille qui tient pas en place, je suis toujours obligé de bouger, de gigoter ou bien je suis une vrai moulin un parole, j'adore agir comme un garçon et pour paraffiner tout ça je suis une vrai gloutonne, c'est fou ce que j'aime mon caractère.

    Ho mais Italie sur la scène! Faut que je fasse attention aussi à lui parce que j'ai tendance à le confondre avec son frère romano que j'ai rencontrer la première quand il était petit. Alors si j'ai bien compris on va passer un part un se présenté? Okay, no problem, je suis pas du genre timide et stresser au contraire j'adore mettre l'ambiance, j'ai hâte que ce soit mon tour, huhu.

    Après Italie, passa Amérique et juste après scotland, bon je crois que c'est mon tour maintenant, je m'approcha de la scène, de la manière démarche que mon frère l'aurais fait, c'est à dire droite et élégante, mais avec un visage marbre, sans expression. Je portait une chemise et une veste noir ouverte, le pantalon qui apparemment venant d'un magasin les plus luxueux était noir également et a avec cette tenue je portait de jolie botte masculine et par chance tout cela m’aillais, nyan~
    Je défile comme un top modèle une fois que je fini je courut voir Italie lui expliquer que je participait au concours...en me faisant bien sur encore passer pour mon frère, il à l'air un peu idiot sur les bord alors il ne va pas me démasquer.

    Spoiler:
     


Dernière édition par Belgique le Mar 8 Mai - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suomi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Mar 21 Fév - 15:57

    Tino n’était pas quelqu’un de discret à proprement parler, mais il n’était pas non plus un extravagant qui se faisait remarquer à la première occasion. Le seul jour de l’année où le finlandais était sous les feux de la rampe, c’était le 25 décembre, à l’occasion de Noël. Le Père Noël ne peut pas passer inaperçu, après tout. Le reste du temps, c’était le gentil garçon souriant qui n’embêtait pas son monde. A part quand il s’agissait de hockey. Là, c’était le pire des hooligans. L’esprit de compétition, il l’avait, et il n’hésiterait pas à vous coller un coup de crosse pour gagner, oh non. Et là, on venait de le convier à l’élection de « Mister Hetalia ». Kosske que c’est que ce truc ? En lisant attentivement la missive, il comprit que ce n’était ni plus ni moins qu’une sorte de concours entre les Nations masculines. ET OUI. Masculines. Tino était un homme, et jusqu’à nouvel ordre, il l’est toujours, merci de vous en rappeler.

    Toujours est-il que Tino avait bien envie de participer, juste pour le fun, après tout, voir d’autres Nations se pavaner, c’est drôle, et lui avait une certaine facilité à être souriant et tout le toutim. Une vraie mini-miss. Avec la testostérone en plus. Il s’était donc pointé à l’heure indiquée, habillé correctement, pas avec son habituel uniforme militaire, pas vraiment la bonne occasion pour ça. En arrivant dans le vestiaire, il remarqua un costume avec son nom dessus. Le sourire qu’il affichait fondit instantanément sur son visage. C’était une blague ? Non mais non !

    Le costume de Père Noël.

    What da phoque. Même pas en rêve il défile là-dedans ! Une fois par an on a dit, pas à chaque fois ! Il grommela dans sa barbe fraichement rasée – oui Tino a de la barbe, ne vous méprenez pas – et boycotta littéralement le costume de Noël. Jouer les gros nounours gentils qui apportent les cadeaux, c’est le 25 décembre, ni avant, ni après, bande de quiches. Il croisa un miroir et se jugea un instant du regard. Bon, le pantalon rapiécé par Suède, c’était pas super super classe, mais le gilet par-dessus la chemise, c’était encore tendance, non ? Trop simplet néanmoins. Un coup d’œil autour de lui et il repéra ce qui pourrait lui être utile : une veste et un chapeau. Parce que oui, Tino n’aimait pas être tête nue, et son béret en laine lui tenait trop chaud. Il retira sa doudoune ouverte et son écharpe, gardant ses bottes à fourrure, et enfila la dite veste et le chapeau. Tant pis pour le malheureux qui les aurait posés là, il les récupérerait plus tard.

    Il attendit ensuite sagement qu’on l’appelle, observant les autres concurrents. USA avait fait sensation, alors qu’il l’avait vu quelques minutes auparavant immobile dans un coin. Ecosse lui fit froid dans le dos, et apparemment pas qu’à lui. Enfin, le troisième laissa Tino perplexe. Il ressemblait à Pays-Bas, tout en y ressemblant pas. Le finlandais ne savait pas ce qu’il y avait, mais un truc clochait, tout simplement. Mais si Italie n’avait rien à redire, alors tant pis, c’est que Tino avait une araignée au plafond et puis voilà. Et voilà que c’était son tour.

    Passant une main dans ses cheveux blonds, Tino y remit de l’ordre avant de reposer le chapeau marron sur sa tête ronde. Sur scène, il se sentait trop mis en avant, mais s’en fichait, il profitait de son charme naturel auréolé par ce sourire chaleureux qui étirait ses lèvres. La démarche assurée, il se pavana dans son jean serré fourré dans ses bottes marron à fourrure blanche. Le gilet de la même couleur que les bottes retombait élégamment sur ses hanches trop fines, le large col en V laissant apparaître la chemise beige entrouverte sur son cou pâle, on pouvait même distinguer le maillot de corps blanc dépasser. Plusieurs couches de vêtements, froid finlandais oblige. La veste qu’il avait dénichée d’un orange soutenu se mariait bien avec les teintes d’automne du reste de ses vêtements, les épaulettes lui donnait une stature un peu plus masculine qu’à l’ordinaire. Tout simplement. Il cessa son tour, adressant un sourire radieux à la foule de chats, les dardant des ses yeux d’améthyste. Puis il alla s’asseoir dans un coin pour observer le reste des concurrents, prêt à applaudir les suivants, en bon joueur.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Dim 13 Mai - 12:49

North Italy prenait son rôle à cœur. Bouche fermée, les sourcils froncés et les poings serrés, il regardait attentivement la scène de ses yeux marron déterminés. Caché derrière son estrade, son visage pouvant à peine être aperçu, il était toujours assis mais avait fini son assiette depuis belle lurette. Sa fourchette néanmoins toujours en main, il semblait émaner de lui une forte volonté.
Les chats étaient si mignons avec leur pelage aux couleurs uniques et leurs pupilles arrondies. Sans compter leurs oreilles dressées et leur queue qui se balançait de gauche à droite et montrait leur joyeuse impatience. L’Italien ne pouvait s’empêcher de chercher le plus beau chat du public : le chat qui aurait des poils couleur arc-en-ciel ! Il allait trouver, il le savait ! Cette si magique émission était si envoutante qu’elle avait ramené les riches chats des beaux quartiers comme les pouilleux chats de gouttière. Mais il ne les épiait pas : il faisait seulement son travail. Après tout, il devait juste faire attention à ce que le public et les participants aillent bien. D’ailleurs, qui devait passer déjà ?

Bam !

North Italy sursauta, se releva brusquement et fit un pas en arrière si rapidement qu’il faillit se casser la figure à son tour. Regardant le devant de la scène, il fut choqué de voir que des fesses Américaines pouvaient aussi s’écrabouiller par terre. Eh bien, qu’avait fait America ? Peut-être qu’il avait mangé trop de hamburgers et que ces derniers avaient réussi à le faire tomber après avoir décidé de se mettre tous d’un côté de son ventre ? Ils étaient méchants… Compatissant, North Italy décida de lui rajouter un point après qu’il ait terminé le Parcours du Combattant. Ce qui ne tarda pas. L’Américain se releva rapidement et, comme si de rien n’était, fit un mouvement de cheveux à la l’Oréal. Ce fut avec un grand sourire presqu’aussi idiot que celui des Italiens qu’il laissa la scène vide, faisant place à son prochain rival.

North Italy courut presque pour atteindre l’estrade qu’il avait lâché, non par peur mais par… Euh… Désir de se dégourdir les jambes ! Approchant sa fourchette sur laquelle un reste de pasta et de sauce tomate s’était collé, il reprit son sourire enfantin et son regard débile pour informer bruyamment son magnifique public.

« Notre second Concurrent : Scotland ! »

Notre jeune Italien s’en voulut très vite d’avoir appelé ce challenger-ci. Les chats, ces si magnifiques, ces si adorables et délicats chatons, commencèrent à cracher dès que le pied du personnage s’abattit sur la scène. Les poils hérissés, le regard énervé et les crocs presque sortis, ils fixaient Scotland comme s’ils allaient bientôt ne faire qu’une bouchée de lui. Une odeur de cigarette ne tarda pas à envahir toute la salle. Se bouchant le nez et se cachant une nouvelle fois derrière son estrade, North Italy ne remarqua même pas qu’on pouvait encore son antenne arrondie. Pourvu que Scotland ne le regarde pas, pourvu qu’il ne voie pas… ! Heureusement, la bête aux poumons cramés sortit rapidement, emportant avec elle l’odeur de cigarette ainsi que son sourire enjôleur, son attitude gracieuse et orgueilleuse et son corps vide d’âme.

North Italy n’osa pas aller sur le devant de la scène, encore tout tremblant et toujours caché derrière son estrade. Son antenne arrondie s’agrandit de plus en plus pour laisser place à la chevelure marron du jeune homme et enfin son visage. Alors qu’il allait appeler Angleterre d’une voix sans aucun doute chevrotante avec des larmes dans les yeux, une autre personne fit son entrée.

Le pays en question possédait de magnifique cheveux blonds et de grands yeux verts brillants. Un corps fin et une allure élégante accompagnés d’un visage froid et distant. North Italy fixa Netherland pendant toute la durée de son défilé. Qu’est-ce qu’il faisait là ? N’avait-il pas refusé l’invitation pour ce concours ? L’Italien ne savait pas mais c’était bien, non ? Le passage d’Angleterre était reporté, il n’aurait pas à trouver un autre moyen de se cacher derrière son amie l’estrade. Défilé terminé, Netherland courut vers North Italy – oui, il courrait ! – pour lui expliquer qu’il avait accepté au dernier moment de participer. Soit. L’imbécile à l’antenne rebondie serra de nouveau sa fourchette et, après que Neterland soit parti, il s’écria, bagayant.

« Euh… C’était euh… Netherland !! Notre troisième Cocu… Euh ! Con-cu-rrent ! Maintenant, je… »

Avant qu’il puisse terminer sa phrase, la musique du Participant retentit de nouveau et les lumières des projecteurs le lâchèrent pour s’arrêter sur un nouveau personnage habillé de couleurs plus gay (c’était une faute de frappe assez marrante xD je ne pouvais pas le garder pour moi !) gaies. Manteau orange, gilet à moitié fermé marron et chemise beige, le tout accompagné d’un jean multicolore et de bottes fourrées marron sans compter la masse de vêtements qui devaient se trouver en-dessous… North Italy commença à suer en voyant Suomi habillé comme s’il allait affronter un environnement à la température glaciale. Fixant les cheveux blonds du participant presque masqués par un chapeau marron, l’imbécile Italien se demanda si la fourrure du haut des bottes de ce dernier n’avait pas été fabriquée à l’aide de ces poils longs.

« Et... Et v-voici : Suomi ! Notre quatrième participant ! »

Suomi sortit et la lumière éclata les yeux de North Italy. La musique, quant à elle, s’occupa des oreilles du présentateur. Heureusement, elle ne dura pas longtemps. Les chats, qui s’étaient assoupis après avoir ressenti la chaleur émanant de Suomi, se réveillèrent rapidement et ce fut après que les bâillements et les étirements eurent cessé que l’adorateur des pasta recommença à parler – enfin là, crier – dans sa fourchette, suivant les instructions données dans son écouteur qui l'encourageaient.

« Vous avez aimé ?! »

Les chats ne réagissant qu’à moitié, il cria de nouveau comme ordonné dans l'écouteur.

« VOUS AVEZ AIME ?!!!!!!! »

Cette fois-ci, tous les chats firent du bruit. Signe qu’ils étaient prêts à écouter la suite. Et qu’ils étaient encore motivés.

« Je suis Italy, votre animateur et le… Ah oui, je l’ai déjà dit… Euh… Voici donc la seconde partie du concours !! »

La couleur des lumières changea et une autre musique se fit entendre. Plus sérieux que jamais, North Italy prit un ton fatidique et sa fourchette.

« Dans cette dernière partie, les participants devront faire un monologue. Ils pourront parler de n’importe quoi ou de n’importe qui tant que c’est intéressant et que ça vous fait réagir. C’est après ça que je déciderai du gagnant de… Mister Hetalia ! »

Ces deux derniers mots se répétèrent comme en écho et la musique retentit de nouveau.

« Les participants vont concourir dans le même ordre que celui choisi pour le défilé. Voici donc… America ! »

Un sourire idiot et un regard... Idiot, North Italy se rassit sur son estrade après que les lumières se soient de nouveau tournées vers la loge. Qui allait donc gagner ce concours ?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Dim 13 Mai - 16:52

Un monologue ? Quel étrange mot qui paraissait si doux aux oreilles de notre héros. Parler, parler, parler, ça c'était la matière où il excellait. C'était le chef de chaque meeting. Il était toujours debout à parler face aux incroyables membres des alliés, qui étaient beaucoup moins cools que lui soit dit en passant. Là, il pourrait dire ce qu'il veut, sans avoir à craindre, un certain anglais qui se lèverait soudainement pour lui balancer en pleine tête que c'est un idiot. Quoique … Caché derrière les rideaux de la scène, America jeta un coup d'œil sur les gens présents et il ne vit pas son ancien colonisateur. Il se retourna et poussa un soupire de soulagement. Bon maintenant, ce qui importait le plus était de savoir ce qu'il pourrait bien déblatérer sur scène. Après un court instant, il resserra sa cravate et avança d'un pas décisif sur la scène afin d'être bien en face des gens à qui il allait s'adresser. Une démarche héroïque accompagnée d'un sourire confiant, il était là, bien droit et inébranlable. Le jeune homme inspira une dernière fois un bon coup avant de déclarer haut et fort :

- Hellooooooooooooooooo ☆

Un rapide coup d'œil au publique et il vit son boss qui était assis au premier rang, chuter comme si quelque chose d'incroyablement horrible s'était produit. America et son esprit très naïf, ne comprit pas pourquoi son supérieur était tombé tout à coup. Sa chaise était bancale ? Rah le ''made in Italy'', il faillait s'en méfier alors. Le jeune américain marqua cela dans sa mémoire afin qu'il puisse en reparler lors du prochain meeting. Ses yeux bleus donnait toujours une idée d'assurance et son corps droit lui conférait un air classe et mature qui s'était détruit dès qu'il ouvrit la bouche pour la première fois.

- Who Am I ? I'm the Hero of course ! Well, well, well … I'm so glad to see you, everyone ! Today, it's the first time I participate in that such competition. Yeah … I dunno what I can talking about but the improvization it's the best thing for a super Hero. The Hero are the best ! They are so smart, so stong, so perfect ! They are the model for everyone I guess ! They save many lives, they kill some lives too … But It's not important ! They fight for the peace, the love, the freedom and the friendship ! It's a great purpose isn't it ?! Freedom … Oh … A so sweet word … Everybody needs to be free ! Everyone should to be independent ! They must slay the borders ! They fight for an ideal ! For their family, their lovers …

Une terrible image s'imposa soudainement à son esprit après avoir déclaré sa dernière phrase. L'image de cette fameuse personne qui ne le laissait pas totalement indifférent. Il s'arrêta de parler et laissa son esprit vagabonder dans ses fantasmes. Son air sérieux se changea tout doucement en un large sourire bêta. Son boss se donna un grand coup de paume contre son front et lança des regards meurtriers à sa nation. Mais cela ne fit pas réagir America pour autant. Il s'empressa alors de sortir un morceau de papier pour y écrire en gros : ''Tu te bouges les fesses ou interdiction de toucher à un Hamburger pendant un mois !!!!'' Dès que le jeune homme eu les yeux bleus fixés sur ce que brandissait son patron, America se redressa, reprit son air sérieux et continua son monologue.

- So … The Hero can't do anything if they haven't one only thing ! What's the thing ? It's so simply : the Hamburger !!!! Nyahahahahahahaha !

Tout le monde dans le publique le dévisagea d'un regard affligé. Qu'est-ce qu'il racontait encore ? Des hamburgers ? C'est tout lui ça ! Mais qui est-il pour balancer de telle chose absurde ? Ah mais oui … C'est les Etats-unis d'Amériques... Le ricain surprit son patron en train de dévorer la feuille qu'il tenait dans ses mains. Ses nerfs venaient de lâcher, mais le jeune homme pensa tout simplement, que son boss devait avoir très faim pour avaler quelque chose d'aussi fade. Même la nourriture d'Angleterre était plus nourrissante. Son temps de monologue était loin d'être fini, il se devait de faire encore un petit effort pour ce second round.

- Yeah !!! This is the best food in the world !!! It gives the power to everyone and heals the patients ! The miracle remedy !!! So !!! Everyone !!! Let us love the hamburger !!!! The amazing food who can fight the cocos !!! Yeahhh !!!! Let us hate the cocos too !!! Yeah !!!! Let's do this !!!! Wouhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !

S'écria t-il en levant le bras vers le ciel, fier d'avoir dit ce qu'il avait à dire. Une certaine légèreté l'envahit soudainement. Il rabaissa son bras et fit le signe de la victoire avec sa main. Il esquissa son sourire habituel et déclara avant de partir en sifflotant :

- So !!! Whadaya think about this ? Thanks everyone ! I do love you !!! See ya !!!!

Et il parti ainsi. Abandonnant une foule au regard déconcerté. Finalement tout s'était bien fini … Enfin, c'était ce qu'il pensait. Il sortit de la scène et laissa place donc à l'autre sans âme qui faisait peur aux chats. America venait de faire passer un message. On ne savait pas lequel mais il l'avait bel et bien passé, du coup, il s'en moquait désormais de gagner ou de perdre ce concours.

Spoiler:
 

Traduction des passages en anglais (pour les nuls et Scotty !)
Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Scotland

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 23
Localisation : Surement en train de pioncer, une clope en bouche....

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Jeu 6 Sep - 17:49

    Ainsi c'était au tour de l'écossais, il avait attentivement écouté les paroles du ricain, la partie sur l'indépendance l'avait quelque peu fait sourire intérieurement, ça... ça devait en énerver certain, il ne cita personne, il était pas l'heure de chercher à créer un bain de sang. Lentement, surement, il se décala de son mur pour approcher de ce même pas lourd et agressif, l'estrade, montant celle-ci, il arriva sur la scène, le regard morne, cigarette au bec, il réajusta ses gants tranquillement en fixant les chats. Son regard se fixa sur le ricain qui passait à côté de lui, tentation de faire un truc, tentation.... Trop tard ! Il le fit, après avoir sentit le ricain passer, il fit passer son bras vers l'arrière et l'attrapa direct par le col pour tirer un bon coup, ce qui le fit tomber. Le Scots le traîna donc ainsi sur la scène pour se retrouver au-devant de celle-ci, son regard était noir, faisant comme une lourde pression sur l'atmosphère qui y régnait. Il était temps. Soulevant à bout de bras l'Américain, il le lâcha pour poser sa chaussure en cuir sur son abdomen. Attrapant sa clope au bec, il l'écrasa contre son gant pour ensuite jeter le mégot sans faire attention à qui se le prenait. Il inspira profondément, pour prendre une intonation forte.


« - Bien, je vais pas enjoliver, et ni mettre des mots tous gentils, c'est pas mon but de vous convaincre ou autre. Alors on se la ferme les chats et on écoute. Même toi crétin de goinfre incapable de gérer une nation. », éclaircit le vieux Barbare directement, pour mettre les points sur les i. Il reprit pour monologuer, après tout, le sujet était comme qui dirait libre. Alors autant faire quelque chose qui allait marquer les esprits. « - Tout d'abord, je vais rappeler certaines choses, le simple fait que ce Chwyddo, soit élevé par mon crétin de frère est une abomination ! ON ÉLÈVE A LA DUR BANDE DE FEMMELETTE ! Et encore les femmes ont plus de courage que vous ! Niveau tactique y a rien ! Vous ne savez rien faire ! A part foutre la merde, je ne vois pas pourquoi certains devrait monter au pouvoir en tant que Nation ! C'est une honte à tous ! Après que dire de plus, vous n'êtes pas capable d'écraser une province ! OUAIS ! TOI ! North Italy ! L'Ecosse a vaincu ton grand-père ou oncle j'en sais que dalle et j'm'en fous ! L'Empire Romain s'est replié sous notre puissance ! Nous sommes puissant ! Mais vous et votre loi, votre ONU de merde, vous avez détruit une organisation de pouvoir ancestraux ! Vous avez rendu bon nombre de province à l'état de puissance minimal ! Je suis bien concerné ! Car un jour je vous montrerais que l'Ecosse, moi SCOTLAND ! J'aurais mon indépendance par vos règles pour vous prouver que je peux gagner sur tous les domaines ! Car, si je suis une province plutôt vieille, voire une antiquité, je vais vous montrer notre puissance passé ! J'étais craint ! J'étais puissant ! J'ai même sous le nom de mon crétin de frère eu le Canada ! Je suis celui qui devrait être considéré comme Nation ! J'm'en bat les couille que mon discours est incohérent on écoute et on ferme sa gueule ! Depuis toujours on se fout de la gueule des Provinces, on ricane dans notre dos ! Mais vous allez voir ! Nous allons avoir notre monnaie, nous allons même obtenir notre indépendance ! Dans tous les cas, vous me dégoûtez tous à faire vos princesse, vous n'êtes pas des hommes, mais des soumis ! VOUS AVEZ PERDU L'ESPRIT DES BATAILLES ! Vous avez déréglé notre époque ! Le temps du sang et des guerres reviendra ! J'ai l'air d'un vieillard de Barbare qui gueule, mais je vous le dis vous ramperez tous à mes pieds, TOUS ! Je ferais en sorte que les batailles reviennent et de vous montrer ma puissance ! AHAHAH ! On se fout de la gueule de nos kilts ! Mais je rappelle que vous n'êtes pas mieux ! Les Turcs ! Regardez-les ! Les Suisses ! Les Anglais avec leur toque touffu et les Canadiens ! TOUS vous avez l'air encore plus ridicule que nous ! Pendant les parades ! L'Amérique ! OUAIS TOI ! Vous vous trimbalez en kilt, voyez comment l'Ecosse a une influence sur vous tous ! Là, c'est ce que mon peuple ressent ? J'en sais rien ! Mais nous voulons plus de liberté ! Et c'est pas vous qui allez nous l'apporter ! A vrai dire vous êtes pires que les Communistes ! Tous autant que vous êtes. Alors fermez vos gueules et ne venez plus me faire chier ou encore à me titiller à mon statut, car malgré que je vous sois peut être inférieur, je frappe et je m'en fous que vous soyez nations ou Empire, vous êtes pour moi tous les même et vous êtes à la même enseigne, alors faites gaffe à vous, faites attention, je ne suis pas patient ! », hurla-t-il pour bien se faire entendre, tout en écrasant le torse du ricain, il avait évacué, et se sentait mieux, il poussa avec le pied l'USA pour le faire tomber au sol et ainsi se détourner pour rejoindre les coulisses. Nouvelle cigarette, fumée grisâtre comme celle d'un monstre cracheur de feu, le monstre partait, et il était aussi calme que la bête qui dort au fond de sa caverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgique

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 28/01/2012
Localisation : Clandestine♥

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Sam 10 Nov - 18:11

    J'admirai les autres concurrents avec un poids dans le ventre tout simplement parce que j'ai peur de me faire prendre. Pas que Italie et les autres me fassent peurs mais tout simplement parce que grand frère va me le reprocher et j'ai pas envie de me disputer avec lui encore et qu'on se plus pendant des siècles. Je gardai un air impassible en pensant a comment est mon frère en général, les bras croisés. J'ai eu de la chance qu'Ita-chan n'est rien remarqué, certes, il est mignon, mais pas très futé pour savoir que même si on menaçais mon frère de le tuer, il ne participerais jamais a ce genre de chose " Futile" et " sans intérêt"

    A la fin des passages de chaque concurrents, Italie annonça que pour la dernière partit, nous devrons faire un monologue de tout et n'importe quoi.....Et mince!!!! C'est la cata! Que vais-je dire...Je sais pratiquement rien sur mon frère. Oh je sais! Je vais blablater des choses qu'il pense sur Japon, il m'en a jamais parler mais, je sais très bien ce qu'il pense, uhuhuh. Après le magnifique passage de America et le...choquant passage de scotland que je me lançai sur la scène avec toujours un air impassible, faut pas que j'oublie ça, sinon je suis foutu. Je fixai en face de moi chaque personne et commença à parler sans me rendre compte que je me mettais à dire beaucoup de bêtise.

    -Bonsoir à tous, je suis Netherland. je n'ai pas grand chose à dire sur moi. Je suis une simple nation comme les autres, J'ai une petite soeur qui se nomme belgique, et mon meilleur ami japon. Oui Japon est mon meilleur ami, comparez à beaucoup de personne que je nommerais pas, Japon est une personne raisonnable, respectable, adorable et calme. Pas comme cet idiot d'Espagne ou bien Romano!

    ....Vous croyez que grand frère serais du genre a dire ça en pu publique? Je crois pas non, je crois que si il découvre ce secret il va me faire ma fête. Je fermai doucement les yeux, et soudain je sentis une odeur...d'alcool? Je trouvai qu'il commençait à faire chaud, et le tournis me montais à la tête.

    - Ha oui!!! Je suis pas Netherland mais belgique hihihi! J'adore les chats et le chocolat, les pancakes ainsi que la bière, et vous y avez tous crus bande d'idiot hahaha!!!

    M'écria-je avec ma voix féminine. Bon bah, je crois que je saoule et que je viens de tout dire a tout le monde. Hahah!! Et je descendit de la scène en manquant de trébucher et marchant d'une manière bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suomi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Lun 17 Déc - 20:10

    Le seul représentant des nations du froid présent à cet espèce de concours félin était bien amusé, les monologues ? C’était plus ou moins son rayon. On avait pas passé des siècles aux côtés de Suède l’impassible pour rien. Parler dans le vide ? Il savait le faire, et c’était plus ou moins ce qui allait se passer, vu que les chats n’ont manifestement pas une capacité de réponse plus développée que celle de Berwald. Ou alors c’était grave, hein.

    Toujours est-il que Tino s’assit gentiment dans un coin, après avoir enlevé sa veste, pour assister aux prestations des autres concurrents. Que c’était sympathique ! Celui d’Alfred était bien mignon, liberté, héros, tout ça. Celui de Scotland, une tuerie ! Du sang, de la bagarre, trop cooool. Tino trépignait sur sa chaise comme une fangirl. C’était génial ! Le finlandais bavait presque devant. Non, rectification, il a littéralement bavé comme un gros dégueulasse. Tino, les bonnes manières voyons !

    Après s’être essuyé la commissure des lèvres, notre petit nordique écouta le monologue de Pays-Bas… Qui avait une voix bien étrange. Et qui parlait bizarrement. Tino ne le connaissait pas plus que ça, mais s’étonna quand même de son discours. Mais ses doutes furent confirmés quand Pays-Bas se mit à parler avec la voix de Belgique et à rigoler comme un mongole. Il s’agissait donc de Belgique ! Ohlala, quelle surprise, non vraiment. J’ironise pas hein, Tino est blond, donc forcément, il l’avait pas vue venir celle-là. Intelligence nordique.

    C’était donc son tour, cool. Le finlandais s’avança sur scène après que la belge visiblement pas capable de tenir correctement sur ses quilles se soit fait la malle. Il ne mit pas les mains dans les poches, mais sur ses hanches. Un regard circulaire à la salle remplie de chats, et un sourire étira ses lèvres avant qu’elles ne s’ouvrent, planquez-vous.

    « Heiiiiiiiii. Bonsoir bonsoir chers euh… Félins ? Félins, Feli, ça se ressemble haha ! Pardon c’était pas drôle ! Je me présente, Suomi, la nation du Père Noël oui ! Enfin je sais c’est plus facile de m’appeler Finlande, mais c’est comme ça qu’on dit chez moi : Suomen Tasavalta !
    Mais je ne suis pas QUE la nation du Père Noël, ce serait se leurrer ! Les saunas, le salmiakki, du bon métal pur et dur, Nokia, les Angry Birds, c’est chez moi ! Quoique, comme vous êtes des chats, vous ne devez pas souvent jouer à Angry Birds…
    »

    Ça y est, la machine finnoise était lancée. Pour l’arrêter ça allait être difficile.

    « Je fais partie du conseil nordique, avec Ruotsi, Tanska, Norja et Islanti. Mais je ne suis pas un scandinave comme tout le monde le pense, ce serait une erreur, une grosse erreur. D’ailleurs l’ensemble qu’on forme avec Ruotsi, Norja et Tanska s’appelle la Fenno-Scandinavie. Comme quoi je suis bien démarqué !
    J’ai été sous domination suédoise, ça veut pas dire que j’étais sa femme, oh ! En plus, j’suis pas une femme, j’suis un homme. Si j’dois baisser mon pantalon pour le prouver, je le ferais !
    »

    Et le pire, c’est qu’il en était capable, le con.

    « J’suis pas comme Islanti moi, j’ai rien à compenser avec des musées malsains ou des grosses voitures. C’est pas cool les voitures en plus, ça pollue, c’est important l’environnement ! Très important. Imaginez mes 180 000 lacs qui seraient crades… Ca puerait ! Ça serait affreux ! C’est peut-être ça la fin du monde. Il paraît que c’est bientôt, mais j’y crois pas à ces conneries. C’est pas possible. Ils ont pas fini les Moomins. Le monde peut pas finir du coup. C’est comme ça.
    La fin du monde ça commencera quand Venäjä (Russie) aura recommencé à foutre son gros nez plein de morve partout. MAIS. On le laissera pas faire ! Les gros pifs restent de l’autre côté de Mannerheim ! Deux trois coups de fusil dans ta gueule et ça te calme un russe, je vous le garantis, parole de suomite !
    »

    Lancé sur les russes, ça empire.

    « C’est vrai quoi, on peut pas être tranquille cinq minutes sans qu’ils viennent nous faire chier ces gros alcoo-… BELGIQUE !? Rassure-moi t’as pas bu de la vodka russe hein ?! C’est de la pisse de chat ça ! Rien ne vaut la finlandaise ! Bon ok, la suédoise ça passe. UN PEU. Mais c’est bien parce que Be’ il en a de la bonne.
    Oh vous avez vu notre super chanson ? C’était pas facile de chanter en japonais, mais bon. Le finnois c’est tellement plus joli ! Y’a rien de mieux que le finnois ! Mais c’était très marrant à faire. Hein que Norja a une voix parfaite pour chanter les parties féminines des duos ! Avec Islanti même ! Ce serait siiii adoraaaable ! J’aimerais bien avoir un petit frère moi…
    Oh mais j’ai Eduard ! Ed il est trop cool, vous le connaissez, c’est Viro (Estonie) ! Même si faudrait qu’il arrange Skype, ça bugue sévère sur les netbook. Et parler à la webcam c’est trop cool !
    »

    Qu’on l’arrête s’il vous plaît. Ah merci le guy lambda qui a allumé la cafetière.

    « Et euh… Ah… Je crois c’est l’heure de… Bah de vous laisser hein ! Non pas que ça soit pas un plaisir de parler avec vous hein mais… Euh… Näkemiin ! Kiitos ! »

    Et voilà l’accro du café qui file en coulisse comme un mongole pour aller satisfaire son envie de caféine.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   Mer 2 Jan - 15:36

« Hellooooooooooooooooo ☆ »

Il n’y avait pas à dire, l’estrade était l’amie la plus fidèle de North Italy. Ah quel beau pouvoir que celui de l’amitié ! L’homme à l’antenne arrondie s’était caché derrière lorsqu’un gros BOUM s’était fait entendre. Quoi, quoi ?! Une bombe ? Un obus ?! Où ça, où ça ? North Italy, vite, TRAAAACE !! Malheureusement, c’était seulement un homme bizarre qui s’était pété les dents en tombant par terre. Mais que faisait-il là ? Aucun être humain n’avait le droit de compter parmi le public, c’était la règle !
Néanmoins, North Italy sourit à l’individu, le regardant avec gentillesse et dévouement. Quoi ? Vous pensiez vraiment que North Italy se rappelait de la première règle inoubliable qu’on lui avait répétée dans le but de faire de lui le meilleur des présentateurs du moment ?

« Who Am I ? I'm the Hero of course ! Well, well, we… »

Rien qu’aux premiers mots d’America, l’Italien à la cervelle ramollie cessa de regarder le concurrent pour se concentrer sur une des portes de la salle. Sur cette dernière, une magnifique affiche rouge avait été collée avec amour. Elle était la seule qui ne comportait pas de drapeau de pays. North Italy ne pouvait s’empêcher de baver en la regardant. Hum ~ ce n’était peut-être pas des pasta mais le jeune Italien appréciait autant ces dernières que la sauce tomate. Su la porte avait donc pris place une énorme tomate accompagnée de ses sœurs, toutes écrasées pour former ce liquide épais et délicat.
North Italy avait fini son assiette depuis belle lurette et ne pouvait s’empêcher d’en raffoler une autre intérieurement. Ah… Pourvu que l’Américain finisse son monologue incompréhensible bientôt ! D’ailleurs, qu’est-ce que c’était cette langue ? Alors que le merveilleux Italien d’Italie allait sortir un de ses dictionnaires cent pour cent Italiens pour découvrir le nom de cette langue, une ombre se plaça devant lui.
Un chat avec des sourcils hideux s’était planté devant lui et, masquant sa fourrure sans doute non douce et encore moins soyeuse, un drapeau horrible, blanc, rouge et bleu, lui servait de sweet.
Le corps de North Italy se mit à trembler sans qu’il ne sache pourquoi et un son presque inaudible sortit de sa bouche.

« Que… Ce drapeau… Il… Il représente quel pays déjà…? »
« …Nyahahahahahahaha ! »

North Italy se retourna vers le concurrent et son sourire niais revint. Le chat moche avait disparu. Le joli Italien ne comprenait rien à ce que disait America. Mais il rigolait quand ce dernier rigolait. Pourquoi ? Parce que ça le rendait plus intelligent !
D’un coup, l’atmosphère changea. Quoi ? L’Américain avait terminé ? BOUM ! L’Américain disparut. BOUM ! L’Américain était à terre. Et une voix s’éleva, bizarre et rapide, tellement que North Italy ne comprit pas le début du monologue du sans-âme.

« J'm'en bats /BiiiP/ que mon discours […] /BiiiP/ ! Depuis toujours on se /BiiiP/ de la /BiiiP/ des Provinces, on […] Mais vous […] faire vos princesse, vous […] VOUS AVEZ PERDU L'ESPRIT DES BATAILLES ! Vous […] sang et des guerres […] vieillard de Barbare qui /BiiiP/, mais je vous le dis vous ramperez […] TOUS ! Je ferais […] les batailles […] vous montrer ma puissance ! AHAHAH ! /BiiiP/ […] kilt […] /BiiiP/ […] /BiiiP/ […] /BiiiP/ […] Patient ! »

America tomba raide mort dans un coin sombre que North Italy ne pouvait contempler et ce fut sous les crachats de petits minous que Scotland s’en alla dans une forte odeur de cigarette. Le présentateur n’avait pas tout suivit et la plupart des mots qu’avait lancés le second concurrent avaient été rendus inaudibles à cause des « BiiP » intervenant dans ses écouteurs. Malgré tout ce remue ménage, seule une chose avait perturbé notre cher Italien super intelligent.

« C’est quoi un « kilt » ? »

Mais ce mot fut vite oublier par notre présentateur super sérieux.

« Voici notre avant dernier concurrent : Netherland, je crois !!! »

Avait-il crié sans s’être rappelé qu’un Américain était toujours raide mort à côté de la scène. Exactement comme tous les jolis chats de la salle qui semblaient de nouveaux s’exciter à la vue du challenger suivant.
Ce dernier arriva vite sur scène, d’un air impassible et trop sérieux. North Italy pensa qu’il n’allait dire que deux mots et s’en aller. Il fit l’inverse.

« Bonsoir à tous, je suis Netherland. Je n'ai pas grand chose à dire sur moi. Je suis une simple nation comme les autres, J'ai une petite sœur qui se nomme Belgique, et mon meilleur ami japon. Oui Japon est mon meilleur ami, comparé à beaucoup de personnes que je ne nommerai pas, Japon est une personne raisonnable, respectable, adorable et calme. Pas comme cet idiot d'Espagne ou bien Romano ! »

Wouah ! Netherland et North Italy pouvaient donc être amis puisqu’ils adoraient tous les deux Japon ! C’était génia… Après l’odeur de la fumée de cigarette, l’odeur d’un alcool fort flotta dans l’air. Mais qui avait osé boire dans cette salle tellement précieuse et merveilleuse ?! Les chats, ayant un puissant odorat, commencèrent à devenir fous.
Et c’est enfin qu’on apprit… LA VERITE !

« Ha oui!!! Je suis pas Netherland mais belgique hihihi! J'adore les chats et le chocolat, les pancakes ainsi que la bière, et vous y avez tous crus bande d'idiot hahaha!!! »

L’oreillette de North Italy se mit tout de suite à grésiller, la personne ayant pris la parole semblant outrée, énervé. Le joli petit Italien fut forcé de répéter ce que la Voix avait dit. Tout ce que la Voix avait dit

« D-de… DISQUALIFIEE ! Il n’y a que les purs hommes virils avec de la sueur et tout plein de poils qui peuvent participer à Mister Hetalia ! Belgique, vous devrez nous rembourser ! »

Mais la jeune fille avait déjà quitté la scène, marchant comme un Russe complètement beurré. Bien que North Italy sorte légèrement de derrière son estrade et la montre du doigt, la jeune fille continuait dans son élan. Et si elle allait rejoindre l’Américain évanoui ? Bon Dieu !! North Italy venait de trouver la Belle au Bois Dormant ! Il fallait qu’il la sauve mais… !
Une voix résonna une nouvelle fois à son oreille et l’abruti à l’antenne arrondie oublia toutes ses histoires de jolies princesses.

« Voici donc le dernier concurrent de ce concours ! En espérant que personne ne soit fatigué ! »

L’italien était en train de bailler quand arriva Suomi. Alors qu’il allait commencer à s’endormir, le challenger le réveilla avec ses phrases bizarres. Ah bon ? Suomi n’abritait pas seulement le père Nöel ?! Wouah, North Italy se redressa. Il apprit plein de chose dans ce monologue. Qu’il oublia juste après. A part une chose.

« C’est quoi le finnois… ? »

* *
*

« Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, je viens d’apprendre ces trois mots difficiles à écrire ! Voici donc les résultats du concours de Mister Hetalia ! Comme nous n’avons pas réussi à retrouver le deuxième concurrent, Scotland et que l’avant dernier cocu-rang a été disqualifié, il ne nous reste plus qu’à choisir entre America et Suomi. J’ai dans ma main, celui que vous avez préféré et pourquoi ! »

L’Italien au sourire débile et aux yeux fermés saisit plus fermement la feuille dans ses mains et mit du temps pour l’ouvrir. Il faillit la faire tomber plusieurs fois comme un bourrin mais finalement !- il y arriva ! Il commença sa lecture.

« America est tombé et on ne l’a plus re-revu pendant un long moment. Même s’il est le p-pire ennemi de R… Ru… Russ… Russie (de la peur se fit sentir dans sa voix), il n’a pas a-ssez représentaté son rôle. Mais Suomi a rappelé à tous que la vodka R-Ru-sseuh était dé-gueu-lasse (il ne mâcha pas ses mots). »

SUOMI EST DONC DECLARE VAINQUEUR !
SUOMI EST LE NOUVEAU MISTER HETALIA !
A PRESENT… VOICI UN STRIP-TEASE DE VOTRE GAGNANT !


Spoiler:
 


Le public parti, du sang coulant du nez de chaque chat, North Italy fit le point sur son estrade. Il regarda un à un chaque drapeau puis s'arrêta à celui sur lequel il ne pouvait pas mettre de nom.
Des croix bizarres partout. Du blanc. Du rouge. Du bleu.
Il avait l'impression qu'il avait oublié quelqu'un. Quelqu'un qui devait participer au concours.
Son regard brun se posa soudain malgré lui sur la porte magnifique en face de lui.

« ... PASTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Event de Noël : Mister Hetalia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event de Noël : Mister Hetalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Mister Stark

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: A l'Action ! :: L'Amérique :: Etats-Unis d'Amérique.-
Sauter vers: