Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy Weddings [Pv : North Italy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 8 Jan - 17:19

C'était un jour bien banale pour notre jeune héros. En tout cas, cela commençait comme une journée normale. Il s'éveillait lentement après que le soleil soit à son zénith. Il avait passé sa soirée à jouer aux jeux vidéos avec son meilleure ami l’extra-terrestre. Il avait vaincu le boss finale, le dragon a deux têtes : Furansco, l'une avait une longue chevelure blonde et l'autre avait des cheveux roux. Ce dragon hideux essayait de tué l'avatar d'America dans le jeu à coup de mots comme "Anthrax" ou "charbon". Mais après un coup d'épée magistrale, l'américain tua cette chose immonde et ainsi, il put sauver la belle princesse aux yeux couleur émeraude et aux sourcils un peu étranges.Après cette magnifique épopée en 2D, il s'endormit en rêvant de la princesse qu'il venait de sauver aux griffes de la créatures extrêmement laide. Mais revenons à nos moutons ! America s'était doucement levé de son lit après avoir regardé l'heure sur son réveil digitale : 13H. Une bonne heure selon lui pour commencer sa folle journée.

Comme à son habitude, il fit sa toilette et se changea rapidement. Il avait sauté le petit déjeuner mais cela n'est pas grave, avec deux ou trois hamburgers, il allait être en pleine forme bien que son diététicien lui soutenait le contraire. C'est alors qu'il déjeuna tout simplement avec Tony. Il mangea comme d'habitude des hamburgers avec des frites et un milk-shake gout fraise, son préféré. Le jeune homme aux cheveux châtains ne s'attendait pas à la nouvelle qu'on allait prochainement lui apprendre. Son portable sonna, c'était un message de la part de son supérieur. Il lui disait de s'habiller classe car il allait arriver très prochainement. Il échangea ses habits amples avec un costume cravate qui faisait plus sérieux pour une rencontre qui devait être très importante pensa le jeune homme. Juste après avoir finit son changement, il entendit un bruit assourdissant qui venait de derrière sa maison.

« Nyahahahahahaha Good Morning !»

C'était un avion présidentielle qui s'était posé juste derrière sa demeure. Son supérieure en sortit et lui fit remarquer qu'ils étaient en plein après-midi. Après l'avoir emmené dans son salon, ils s'assirent l'un devant l'autre comme si un malheur allait être annoncé, ce qui n'était pas totalement faux.

« Ne dites rien ! Je le vois sur votre visage ! »

Dit America avec une expression sérieuse. Ce qui ne semblait pas rassuré son boss qui le fixa avec un air surpris. Est-ce qu'enfin, il était devenu intelligent ? Avait-il comprit l'ampleur de la situation ?

« Mais oui ! C'est la guerre c'est ça ?! Bon dites justes quand et où et surtout qui ? »

Alors qu'avec une expression grave son supérieure essaya de lui expliquer le plus calmement possible qu'il faisait fausse route. Il vit que le jeune Américain ne faisait plus attention à lui. Il exhiba alors un hamburger pour attirer son regard sur lui. Et ainsi il put lui expliquer ce qu'il attendait du jeune héros.

« Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat ?! Une alliance-mariage ?! Mais avec qui ? »

S'écria le jeune homme en se levant brusquement de sa chaise. Son chef ne lâcha pas un mot. Mais il en était pas question pour l'américain. Il ne voulait pas se marier d'autant plus qu'il n'avait pas l'âge et surtout qu'un héros ne peut se marier, sinon des méchants en voudraient à la vie de sa fiancée. Son boss essaya de le calmer et lui expliqua qu'il devait le faire pour le bien de tous les américains. Il finit par se rassoir, il s'était finalement résigné et ne demanda d'un air triste :

« Il y aura des hamburgers à la réception de mariage ? Et des milk-shakes ? Gout chocolat et fraise ?»

Son supérieure ne put refusé en voyant les yeux d'Alfred qui était aux bords des larmes. Tout cela ne le réjouissait pas, America avait toujours pensé qu'il épouserait la personne qu'il aimait et non pas un mariage arrangé. Son chef, voyant la mine triste qu'affichait sa nation, lui dit que son futur mari était un européen. Une petite lueur d'espoir s'alluma dans le cœur du héros. Mais il s’éteignit très vite à l'annonce du nom de son époux/allié.

« I... Italy ... Hein ?! »

Le chef d'America lui passa un bouquet de fleur et partit à toute vitesse en disant que ce dernier n'allait pas tardé à arriver et qu'il devait bien l'accueillir. Alors ça va être comme ça ? Alfred n'aura pas ce qu'il voulait et va devoir épouser le maillon faible de l'axe. Bah le divorce est courant aux États-Unis, il n'avait pas à s'en faire. Mais son esprit d'enfant refusé de voir son avenir comme ça.

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 22 Jan - 13:48

North Italy était en train de pleurer dans les bras de son supérieur, assis sur un fauteuil tâché par de la bolognaise. Son avion, son avion qu’il n’avait même pas payé lui-même l’emmenait vers la mort et l’esclavage. Oui, c’est bien cela, North Italy n’aurait plus de liberté ! Et tout ça parce que son Allemagne lui avait crié dessus !! North Italy se rappelle très bien de ses mots et, tout en y songeant, recommença à gémir et à essuyer la morve coulant de son nez avec l’aide du t-shirt à manches courtes de son ami politique.
Son supérieur le serra encore plus, chialant avec lui et criant de multiples choses comme : « Pourquoi ?! » ou, « C’est horrible ! ». Pour savoir cela et comprendre le geste si… « Digne » de North Italy, il fallait revenir en arrière, là où tout s’était déroulé. (Cette histoire étant très touchante, la narratrice vous conseille de prendre des mouchoirs).

« Doitsu, Doitsu ! On m’a dit que Russie voulait se marier avec toi pour rendre jaloux Pologne ! »

Son Allemagne avait alors réagit bizarrement. Il était devenu rouge comme le drapeau communiste. Etait-ce parce qu’il était en train de suffoquer à cause du fait qu’il avait avalé de travers ou parce qu’il était gêné ? North Italy ne savait pas mais était triste par la possibilité qu’il dise « oui » à un type qui lui faisait si peur… Après cela, Japon avait commencé à résumer toute la scène qui s’était passée entre son Allemagne et l’homme au gros pif. C’est ici qu’un personnage sexy mais très énervé avait fait s’exploser des tympans Italiens.

« Ca ne vous regarde pas ! Italy… Si je n’étais pas si juste, je te mettrais dans un carton en écrivant dessus « marry me and fuck me » que j’enverrais en Amérique ! »

Après cette phrase, North Italy était allé sur google traduction, assez content d’utiliser un objet bizarre, et s’était renseigné sur le mot « marry »…

« Alors… Doitsu veut… »

Le visage énervé d’Allemagne apparut de nouveau devant les yeux remplis de larme de North Italy qui prit peur. Si ce dernier l’avait dit avec un peu plus de gentillesse, il l’aurait fait avec un grand sourire. Mais là… Le visage de l’Allemand l’avait terrifié. Il était allé voir son supérieur et lui avait tout raconté. Ce dernier avait alors décidé de lui faire essayer des tenues blanches assez longues mais avait quand même été compréhensif. C’est ainsi que North Italy était là, dans son avion, habillé d’une robe de mariée avec ses grandes chaussures noires habituelles.
L’avion se posa et un long frisson parcourut le corps de l’Italien. Il avait plus peur de la bouffe anglaise que d’America. Tout allait bien se passer. Il lui dira qu’il fait ça pour l’espionner, pour tout rapporter aux membres de l’Axe et le ricain lui sourira en lui disant qu’il l’aiderait et qu’il le comprenait. Oui, les choses importantes pour les Américains étaient la famille, la patrie, la religion et la propriété ! Avec un peu de chance, North Italy apparaîtrait dans une de ces catégories ! Enfin, la narratrice écrit cela mais euh… Vous faîtes pas d’idées, dans la tête de North Italy voici ce qu’il y a : « Doitsu, Doitsu !!!!!!!!!!!! Doitsu !!!! Je ferai tout ce que tu me dis Doitsu !!!!! ».

Posant un pied au sol, l’Italien prit son supérieur comme bouclier et, avant d’être pris dans les bras par ce dernier, qui chialait encore, aperçut deux chaussures noires d’homme.
North Italy se mit à terre presque immédiatement et une voix ressemblant à la sienne retentit.

« J’veux pas être un esclaaaaaaave !!!!!! »

Vive les jeunes mariés !

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 29 Jan - 13:49

America qui venait d'apprendre ses fiançailles partit alors à l'aéroport chercher sa future femme qui n'en n'était pas une. Cette situation lui déplaisait, il ne comptait pas épouser Italy qu'importe les motifs et qu'importe le nombre de sodas différents qu'il y aurait au buffet. Soudain, ses pensées se focalisèrent sur le banquet, il imaginait déjà le banquet avec pleins de délicieux hamburgers ainsi que pleins de chips et autres nourritures dont raffolait l'américain. Il voyait déjà la réception en oubliant subitement qu'il ne voulait pas se marier. Pleins d'objets blancs, un énorme gâteau, des fleurs partout et un anglais affichant une mine triste et colérique en même temps. Alors qu'il nageait en pleine euphorie, voir la tête d'Angleterre le fit vite reprendre ses esprits. Il devait empêcher tout ça d'une manière ou d'une autre.

L'italien ... America se focalisa sur sa cible qu'il devait faire partir par tous les procédés possibles et imaginables. Un italien représentait quoi pour lui. C'était un intoxiqué de pasta à qui l'effet de la tomate se révélait très nocif. Bon mesure numéro 1 décidée : tant qu'il vivrait chez lui, pas de nourriture italienne, bien que l'américain aimait bien ça. La vie serait tellement horrible que dès lors l'intoxiqué de la tomate serait poussé au suicide donc il chercherait à partir de lui même. Mais c'était une mesure cruelle qu'il était prêt à prendre s' il voyait la liberté au fond du chemin. Un italien c'était encore, un imbécile complet, America qui se trouvait bien plus intelligent que lui, trouverait bien un moyen ou un autre pour se débarrasser du maillon faible de l'axe. Mais oui, pour l'américain, Italy était surtout un faiblard ! Comparé à sa forme olympique, l'italien était à la traine. C'était donc ça : il devait l'envoyer dans les goulags ! Mais non c'était un procédé de coco ça donc c'était ringard. Alors qu'il réfléchissait encore et toujours sur ce que pouvait être cet amoureux des pâtes, il attendit l'aéroport où il put entendre une voix crier.

Il s'empressa d'aller voir, peut être une belle demoiselle à secourir, et bien non. C'était juste Italy habillé en robe de mariée qui criait, lui aussi, ne voulait donc pas s'unir. Alfred se mit à rire en voyant l'imbécile à l'antenne arrondie vêtu de la sorte. Les européens avaient de drôles de coutumes décidément. Il imagina alors son anglais préféré habillé d'une longue robe blanche. Alors que le jeune américain était en pleins fantasme, il entendit la voix de son boss lui ordonnant d'aller récupérer Italy au plus vite. America regarda partout mais ne vit pas son supérieur. Ce dernier s'énerva quand il remarqua que le jeune homme était en train de le chercher et lui expliqua qu'il avait une oreillette qui était raccordé à une camionnette déguisée où il s'y trouvait en ce moment même. Il lui ordonna une seconde fois d'aller chercher l'italien.

America s'approcha donc de l'imbécile à l'antenne arrondie et quand il fut à sa porté, il lui tendit le bouquet de fleur qu'il avait reçut quelque temps avant. Il lui sourit avec son sourire habituelle de gamin et lui dit ces mots-ci :

« Hello, my fool friend ! Now go away ! »

Le boss qui écoutait tout depuis sa camionnette déguisée s'empressa de lui dire qu'il avait compris ce qu'il venait de déclarer et qu'il fallait qu'il s'excuse. Mais comme America soupçonnait le fait que l'italien ne sache pas parler anglais américain.

« Bref tu viens ! Je vais te montrer ma maison ! »

Il déclara ceci après que son supérieur lui en ai donner l'ordre. L'italien allait en baver et ça faisait bien rire notre héros qui se découvrait des tendances diaboliques. Après une ellipse temporelle, lui et Italy se retrouvèrent devant sa maison.

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 19 Fév - 17:07

« Hello, my fool friend ! Now go away ! »

North Italy était encore à terre à ce moment-là, reluquant sans même le remarquer ses chaussures noires de « guerre » en cuir qui allaient fortement avec sa robe de mariée. Sa tête se releva lentement mais son regard atteignit la tronche de son futur mari assez rapidement.
America était là, ses yeux bleus toujours à moitié cachés par ses lunettes et sa mèche blonde rebiquant étaient véritablement devant lui. Se rappelant sa relation très intime avec England, l’Italien lança un coup d’œil à ses sourcils, sûrement comme son supérieur. Ce dernier, toujours avec un mouchoir à la main, se demandait quand est-ce qu’il pourrait secouer celui-ci n signe d’adieu. Remarquant que les sourcils du bouffeur d’hamburgers n’avaient pas de problèmes urgents – à part peut-être un très léger besoin d’épilation entre les deux yeux – North Italy se releva entièrement et se servit une fois de plus de la tafiole qui l’assistait en politique.
La voix de l’Italien ne tarda pas à suivre son expression appeurée.

« Il me fait peur, il me fait peur… ! »

Ce murmure fut suivi par de la gestuelle propre aux Italiens.
Mais qu’est-ce qui rendait aussi lâche North Italy ? Qu’est-ce qui faisait venir dans ses yeux ce liquide salé ? Etait-ce le fait de se marier ? Ou le fait que son « mari » soit aussi peu mignon et si peu compréhensible ? Avait-il essayé d’être romantique avec cette phrase vide de poésie où chaque syllabe était suivie de postillons ? Mais North Italy ne se voyait pas avec quelqu’un d’autre que son Do…
Si, il devait se sacrifier ! Pour qu’Allemagne puisse vivre sa vie avec la femme – ou plutôt l’homme, hum *tousse* - qu’il a choisi. Et l’Italien se devait d’éliminer les concurrents. Et ça pour l’amour et l’amitié ! Tout le monde savait qu’America entretenait une assez bonne relation avec Russie. Il ne devait pas laisser passer ça.
North Italy rassembla alors tout son courage, se mit à côté – et non derrière – son supérieur, cette tarlouze qui chialait encore, et regarda en face l’Américain. Cette force ne dura pas longtemps. North Italy perdit le jeu du regard en moins de cinq secondes : il avait eu besoin de détourner les yeux pour pleurer son enterrement plus que rapide de vie de jeune fi… Garçon. Le futur mari rompit le silence honteux.

« Bref tu viens ! Je vais te montrer ma maison ! »

* *
*
(mon ellipse temporelle est beaucoup mieux que la tienne u_u)

Entrant une grande salle remplie de meubles, Italy regarda autour de lui comme un enfant, commençant par le plafond. Plafond qui n’avait rien de particulier. Pff, ces Américains. Ils se la pètent mais savent même pas embellir les murs, quoi !

« Ha ! Des photos !! »

North Italy se précipita comme un gosse vers l’armoire qui abritait plusieurs images, son supérieur s'obligeant de justesse à ne pas crier et courir comme lui pour aller les contempler. En peu de temps, le visage de l'Italien le plus Italien de tous les Italiens devint blême, son sourire s'effaça, tout comme son excitation et ses yeux s'exorbitèrent, révélant une de ses expressions effrayées.

« Monsieur, Monsieur !!! Qu’est-ce qui ne va pas ?!! »

L’Italien était tombé de tout son long sur le dos. Un doigt tremblant pouvant encore bouger désignait l’armoire.

« L-le-les sourcils… »

Qui arrivera à lui faire reprendre ses esprits ?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Mar 21 Fév - 18:06

Alors qu'il venait de quitter des yeux l'italien pendant l'espace d'une minute, America le retrouva par terre tout tremblant et fixant une armoire. Qu'est-ce qu'il y avait à l'intérieur qui pouvait autant faire peur l'italien. Le jeune homme aux cheveux châtains s'intéressa de plus près à la source de sa frayeur. C'était une armoire normale pourtant, il la reconnut après un rapide coup d'œil, c'était son endroit secret pas si secret que ça où il mettait toutes les photographie de son anglais favoris. Il sentit un long frisson montait le long de sa colonne vertébrale et se précipita pour refermer vite l'objet de sa honte cachée. America se retourna ensuite vers Italy en se mettant bien au milieu de lui et de la cause de sa frayeur.

- Ce n'est pas ce que tu crois ! C'est juste ... C'est juste ... Des modèles pour le reproduire en tableau !

Il n'était pas vraiment sûr de sa réponse un peu bancale mais bon les italiens n'étaient pas connus pour leur incroyable intelligence bien au contraire. Ça lui paraissait tout à fait crédible et en plus ça parlait d'art, chose que les occidentaux ont tendance à adorer sous toutes ces formes. Alfred continua donc son explication le plus normalement du monde en croyant désormais que c'était bien passé comme une lettre à la poste.

- Oui tu comprends ?! Tu sais comment les anglais sont ! Ils ne peignent pas bien alors il compte sur moi pour lui faire un joli tableau et pour ça, j'ai besoin d'un modèle... Donc les photos sont là pour m'aider ! Understand ?!

Il soupira un coup, soulagé de croire que l'abruti à l'antenne arrondie ait gobé toute son histoire. Si le lui avait avalé, son boss se mit à crier dans le micro pour lui dire qu'il était un imbécile et qu'il devrait arrêter de prendre des photos de l'anglais à son insu. Ensuite, Il se lamenta sur le fait qu'avec la guerre d'indépendance et tout ce qui arrivait, les sentiments de cette jeune nation ne se soient pas effacés. America écoutait l'air un peu triste mais se reprit rapidement et conseilla à la future mariée de ne plus jamais ouvrir cette armoire. Le jeune homme lui fit ensuite visité toute sa maison en ne lui donnant que très peu de détails l'air de dire que tout ça commençait à lui prendre la tête et que la présence de l'italien était plus que temporaire. S'en suivit l'heure de diner. Il lui servit un cheese Burger sans tomate et lors du repas, il lui fit pleinement comprendre qu'il ne mangerait que ça tous les jours. Bien évidement lors de ces conversations, America se fit remonter les bretelles rapidement par son boss qui trouvait son comportement déplacé.

Puis très vite l'heure de se coucher arriva. Alfred fit dormir Italy sur le canapé en prétextant qu'il n'était pas prêt à consommer son futur mariage. Dès qu'il fut assuré qu'il était bien au salon, il en profita pour passer un coup de fil à son charmant boss. America pense qu'il était en mesure d'exiger quelques informations. Dès que ce dernier décrocha, America le harcela de question, la plus importante étant de savoir quand aurait lieu son mariage avec l'autre ahurit. Quand il apprit que c'était pour après-demain, le jeune homme se sentit perdu, il ne voulait pas le croire c'était bien trop tôt. Il demanda à ce qu'on annule cet Evènement, son boss lui répondit en lui raccrochant au nez. Qu'allait-il faire ? Comment pouvait-il empêcher tout ça ? Où est superman ? Il ne trouvait pas la moindre réponse et retourna se coucher dans son lit calmement en pensant fort que demain serait un autre jour et que l'italien pourrait être victime d'une crise cardiaque pendant la nuit ...

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Sam 3 Mar - 16:24

L'italien, encore tout tremblant, n'avait pas pu s'empêcher de ressortir tout son repas de la journée et d'en faire cadeau à la poubelle qui était située à côté de l'armoire américaine. A croire qu'elle avait été posée là parce que vomir en voyant ces images était fréquent... Son supérieur, en le voyant tomber, avait tout de suite fuit avec élégance mais cela, après lui avoir gentiment offert le petit récipient à ordure. Qui en voudrait à un Italien de faire comme tout bon Italien qui se respecte ?
L'américain à la mèche rebelle s'était empressé de cacher ces photos choquantes (sur lesquelles d'ailleurs, on pouvait voir le slogan « interdit aux moins de soixante ans ») après le soudain malaise de North Italy. Il débitait maintenant des absurdités que personne ne serait assez con de croire. Mais auxquelles le jeune Italien croirait.

« Ce n'est pas ce que tu crois ! C'est juste ... C'est juste ... Des modèles pour le reproduire en tableau ! »

Toujours assis par terre, l'imbécile à la mèche en tire-bouchon reprit son expression dite « normale », un visage idiot reformant ses traits. Une seule photo était visible, non cachée par le mangeur de hamburger. Elle représentait une personne en costume légèrement vert, ou plutôt... Le dos d'une personne en costume vert. C'est clair, peindre cela était super intéressant ! Il fallait faire le relief, arriver à reproduire correctement la couleur, ni trop sombre, ni trop claire. Fixant l'homme au visage de gamin en face de lui, North Italy commença à sourire, un quart de la phrase lui restant en mémoire.

« Oui tu comprends ?! Tu sais comment les anglais sont ! Ils ne peignent pas bien alors ils comptent sur moi pour leur faire un joli tableau et pour ça, j'ai besoin d'un modèle... Donc les photos sont là pour m'aider ! Understand ?! »

Cette fois-ci, l'Italien se remit sur pied et failli presque embrasser (du vieux terme) l'Américain. Oui, les Anglais avait autant de talent en peinture qu'en cuisine ! C'était génial qu'Alfred ait été choisi « peintre de la brigade anglaise ». Le plus Italien de tous les Italiens d'Italie allait presque le féliciter quand une expression grave se fit sur son visage.

« Tu sais, si tu as besoin, je peux t'aider ! »

Après un soupire poussé par America, ce dernier lui annonça clairement qu'ouvrir l'armoire serait un acte suicidaire et ils allèrent faire un tour de la grande maison. Des pièces, trop de pièces, tellement que North Italy faillit se perdre après avoir fait ses besoins ; sans doute trop lentement pour l'Américain. Puis ce dernier décida de lui faire goûter une spécialité du pays. L’Italien ne retint pas le nom mais se souviendra toujours de ce qu'il manquait dans ce plat : des pastas et de la sauce Bolognaise. Une part de lui-même allait le faire remarquer lorsqu'une phrase ressemblant légèrement à une menace arriva presque (presque) à lui faire comprendre que son histoire d'amour avec les tomates était terminée.
Avant d'avoir pu faire une réflexion, North Italy fut jeté dans un canapé et enfermé dans la pièce du salon. Il commença à pleurer huit seconde et quatre-vingt-huit dixième après que la porte lui fut fermée au nez.

« DOITSU DASKETE !!! DOITSU, DOITSU !!!! J'AI PEUR !!!!!!! »

Lorsqu'une servante ouvrit la porte du salon, North Italy courut lui faire un câlin, la remerciant tellement qu'elle en rougit. Elle en rougit un peu moins lorsqu'elle découvrit qu'il était toujours en robe de mariée. Lui racontant son histoire, disant le mot « peur » plus de cent vint fois dans son discours, elle décida de l'emmener dans la chambre de son futur mari.
Encouragé de bon cœur à ouvrir la porte qui le séparait d'America, North Italy faillit en perdre ses bras lorsqu'il hésita et finit par se dire que même la servante était folle à lier et méchante.
Ouvrant, entrant et fermant la porte, il s'avança jusqu'au lit de la pièce.

« … S-Sois doux, s'il te plaît... Je n'ai pas d'expérience dans ce domaine... »

L’Italien commençait à s'approcher lorsqu'un coup sec au niveau de sa tête le fit partir dans un sommeil lourd et rapide. Se réveillera-t-il avant le début du lendemain ?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 4 Mar - 19:49

America était dans son lit, mais ne dormait pas encore, quand il vit entrer l'italien. L'abruti à l'antenne arrondie commença par dire des choses totalement incompréhensibles, à un tel point qu'il ne fit que le regarder sans dire le moindre mot. Les personnes qui arrivent à faire taire un américain pendant plus de dix secondes peuvent se considérer comme les plus grands héros de ce monde. L'américain se posa des questions sur les habitudes européennes, cela se faisait-il de faire des visites nocturnes ? Il rattrapa sa paire de lunette pour la mettre sur son nez et vérifier que c'était bien lui et non pas un effet optique. C'était bien l'italien, toujours vêtu de sa robe de mariée charmante. Soudain, sa maquette d'avion qui était accroché au plafond tomba sur la tête du malheureux futur marié qui partit de suite dans les bras de Morphée. America haussa les épaules tout naturellement, éclata de rire, son fameux rire qu'il aimait tant et fit de même en espérant que le lendemain, l'italien serait parti.

Le soleil se leva à Washington, Alfred se réveilla tout doucement. Il fit quelques étirements et frotta sa tête contre son oreiller, il était vraiment très confortable. Son rêve était bien plaisant lui aussi, et il trouvait ça dommage de le quitter pour revenir son horrible réalité. Il venait de songer à ce blondinet aux sourcils étranges qui était avec lui et qu'il lui avait dévoilé ses sentiments. America ne peut s'empêcher de penser que c'était vraiment mignon mais que ça restait un rêve. Et là, le blond à l'air énervé venait de se changer en brun complétement intoxiqué de pasta. A la vue de l'italien allongé sur son sol fit soupirer le jeune homme. Il le réveilla en lui tapotant l'épaule, une longue journée allait commencer pour nos deux "tourtereaux".

America comptait lui montrer les pires choses que pouvaient cacher les États-Unis pour le faire fuir. Et c'est ainsi qu'Alfred abandonna le malheureux italien aux scientologues, qu'il le laissa commander dans un restaurant pour qu'il se retrouve avec des plats XXL, à la hauteur d'un estomac héroïque mais pas d'un simple mangeur de tomate. Il le laissa seul à Las Vegas pour qu'Italy perde tout son argent, le poussa dans le Grand canyon, l'abandonna dans la Death Valley. Pourquoi était-il toujours vivant après ces deux derniers exemples ? Parce qu'America n'est pas Joker mais plutôt Batman et non pas le valet de Bruce Wayne comme certains disent. Il ne put se résoudre à le laisser mourir et le sauva à chaque fois en riant toujours. Il n'avouera pas que c'est également à cause de son boss qui le réprimandait à chaque mauvaise action. A la fin de cette longue journée, America se montra gentil, peut être la première fois depuis l'arrivé du parasite et lui acheta une glace à la vanille. Il avait finit par bien aimer l'italien, car dans le fond, il était au même point que lui.

- Dis ! Tu es pour tout ça ? Je veux dire, le mariage ... On ne se connait pas si bien même si je t'ai massacré lors de la seconde guerre mondiale ... Et que j'ai tabassé ton allemand ...

La déprime commençait à le conquérir en se rappelant que le jour fatidique était le lendemain. Le jeune américain lécha sa glace, sans prononcer un mot de plus et observait toujours devant lui. Allait-il trouver LA bonne idée qui allait le sauver ? Pas exactement car, le temps ensuite passa tellement vite que ...

Il était devant l’hôtel dans une église, vêtu d'un smoking blanc. (mes ellipses temporelles sont plus mortels que les tiens). Finalement il n'avait rien trouver, mais il fallait qu'il réfléchisse avant que l'italien n'arrive.

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Sam 10 Mar - 10:41

North Italy dormait sur le côté en ronflant légèrement, sa petite bouille toute mignonne abandonnée aux sensations merveilleuses qu'offrait le monde des rêves. Malheureusement, il fut vite balancé dans la réalité par une petite tape sur l'épaule avant que son Allemagne n'ait eu le temps de lui faire goûter une de ses saucisses allemandes préparées avec amour sur un barbecue allemand. Se réveillant, baillant et bavant, il faillit embrasser son interlocuteur en le prenant pour un grand homme baraqué, sa vision étant troublée par ce réveil soudain. Les douces illusions du monde imaginaire s'estompant, il lui fallut quelques minutes pour se convaincre de ne pas crier comme un enfant pour appeler son supérieur dans le but que les deux Italiens chialent ensemble la fin de l'innocence de North Italy.
Rien qu'à voir le visage de l'Américain qui lui faisait face, on pouvait tout de suite savoir que la journée n'allait pas être de tout repos. Mais l'Italien n'était pas aussi malin que nous, chers lecteurs.
Il se fit prendre pour un cobaye par des scientifiques qui lui firent des photos de son cerveau et lui annoncèrent qu'il avait une grave maladie appelée « Débilitatitose aiguë », il dut manger à s'en péter l'estomac dans un restaurant américain ignoble dépourvu de tomate appelé « McDonald's XXXXXL », fut emmener de force dans un casino dans lequel des femmes à poitrine refaite lui sautèrent dessus et visita plein d'autres endroits tout aussi bizarres les uns que les autres dans lesquels il lui sembla qu'il avait failli perdre la vie plusieurs fois. Il décida de ne plus compter le nombre de fois que l'Américain le prit comme une princesse après la deuxième fois (c'était déjà un miracle qu'il sache compter jusqu'à deux!).
Mais malgré cela, malgré les peurs, les cris, les pleurs et les fantasmes sur comment mourir rapidement aux États-Unis, North Italy était toujours ici, avec son regard Italien idiot, son expression Italienne idiote, son sourire Italien idiot et son antenne arrondie Italienne idiote. Mais quel souvenir le maintenait-il en vie ?!

« Doitsuuuuuuuuu... Je veux des saucisses... Huuu~ »

Une chose inoubliable fut découverte par des scientifiques américains : un rêve pouvait sauver la vie des gens, un simple rêve pouvait aider une personne à lutter contre la violence, contre le mal et contre l'indifférence ainsi que la domination ! Hum, bref.
Au lieu de cela, North Italy eut droit à un glace à la vanille gratuite. C'était déjà ça de fait. Le goût n'était pas aussi extraordinaire que dans son merveilleux pays mais c'était l'intention qui comptait ! C'est après quelques léchouilles qu'America commença à parler, la mine triste d'un suicidaire dépressif.

« Dis ! Tu es pour tout ça ? Je veux dire, le mariage ... On ne se connaît pas si bien même si je t'ai massacré lors de la seconde guerre mondiale ... Et que j'ai tabassé ton allemand ... »

North Italy ne put même pas répondre. Une camionnette noire arriva en trombe et les deux « tourtereaux » furent jetés dans le coffre de cette dernière. Un coup sur la tête lui valut une seconde bosse puis la vision de l'Italien se perdit dans l'obscurité.

* *
*
(y a pas à chier, les miennes sont beaucoup plus classes!)

North Italy se réveilla habillée d'une robe de mariée différente de celle qu'il avait portée jusqu'à lors. Affublé de chaussures de verre à talons hauts, il se dit que se travestir n'était pas une si bonne idée. Regardant autour de lui, il s'aperçut qu'il n'y avait pas de lit dans la pièce et qu'il s'était endormi sur un tapis aux motifs du restaurant d'hier.

« I-il... Il y a quelqu'un ?... »

Une porte s'ouvrit avec fracas et un type habillé comme un bourreau mit à peine deux secondes pour prendre North Italy dans les bras. Avant qu'il n'ait eu le temps de crier comme une jeune fille, une autre grande porte s'ouvrit et son « mari » apparut dans son champ de vision, bien habillé et à une cinquantaine de mètres de lui.
Des connaissances étaient assises sur des fauteuils à gauche et à droite de l'église et des tables emplies de hamburgers et autres plats gras étaient disposées juste à côté d'eux.
L'Italien se scratcha sur les tables et fit tomber tous les plats avant d'arriver à cinq mètres de son « époux ». A croire que tâcher sa robe était une chose qu'il appréciait.
Le mariage sera-t-il gâché par cette entrée forte en émotions ?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 25 Mar - 16:04

Quelle entrée marquante se dit joyeusement l'américain. Il n'y a pas à dire les italiens avaient de drôle de façon d'entrer quelque part. Ils passent la porte et se fracassent contre des objets. C'est parce qu'ils ont toujours les yeux fermés ? Alors qu'America trouvait ça marrant de voir Italy qui avait bien taché sa belle robe blanche, il entendit la voix de son boss résonnait dans sa tête, lui disant d'aller aider le jeune homme. Ce qu'il fit dès que son boss finit sa phrase, il aida l'abrutit à l'antenne arrondie afin qu'il puisse se lever et passa sa main sur le tissus blanc de sa robe pour lui enlever quelques saletés. Le jeune américain se demanda alors si le mariage était annulée, l'entrée d'Italy était désastreuse, sa robe était fichue, il fallait peut être remettre ça à plus tard. Mais son supérieur lui fit bien comprendre qu'il devait continuer la cérémonie maintenant. America sursauta en remarquant que son boss pouvait entendre ses pensées. Encore une invention de la CIA ? Il se souvint alors vaguement d'un soir où il était couché sur une table froide comme la glace, où il vit des gens bizarres habillés de blouses blanches. Effrayant ! Le jeune blond eu froid dans le dos juste en y repensant.

America réarrangea son costume de marié et se mit en place rapidement devant l’hôtel pour enfin se tourner vers sa future femme. Qu'allait-il pouvoir faire ? Il était presque à coté de lui. Tout était fini ? Game over ? Non ça ne pouvait pas être possible ! Il avait tellement de choses à vivre dans sa belle vie de célibataire en puissance. Tellement de choses bonnes à manger, de paysages à voir, d'italiens à maltraiter, de farces à faire à England... Tout ne pouvait pas s'arrêter là. Il en était hors de question ! America allait partir, loin, pour redécouvrir ce que signifiait le mot liberté.

- Mr. Alfred Fitzgerald Jones, voulez vous prendre, Mr. Feliciano Vargas, ici présent, comme époux ?

Mince ! America avait trop réfléchi, et voilà que le prêtre avait déjà bien entamée la cérémonie de mariage. Alors rien ne pouvait plus le sauver désormais ? Où est Batman, Superman, Capitaine America quand on a besoin d'eux ? Pourtant ça ne manque pas les héros aux États-Unis. Le jeune américain tremblait comme une feuille en ne sachant pas quoi répondre. Il devait donner une réponse positive pour son boss. Il devait le faire pour son pays, pour ses citoyens. Et cela, il le savait que trop bien. Alors d'un ton pour une fois sérieux, il déclara :

- Je ne peux pas désolé ...

America entendit derrière lui, un long "ooooooh" que lâchèrent tous les invités en même temps. Cette réponse était sortie d'elle même, il n'y avait pas pensé, bien qu'il aurait voulu dire ça. Bon bah, maintenant que c'était fait, que le spectacle continue.

- Non ! Je ne peux pas t'épouser ! Je n'aime pas les italiens ! Il faut vous faire une raison Nyahahahahahahahahahaha !

Il s'en alla alors en riant comme un enfant. Il était heureux d'avoir enfin retrouvé sa liberté chérie. C'est sans doute la seule personne qu'il souhaitait épousé un jour. Il se pavana dans les rues de Washington joyeux et sautillant comme un gamin. Il avait été toujours ainsi. Sa vie n'avait aucun intérêt si c'était pour faire ce que les autres lui demandaient. Il était United States of America après tout. L'homme le plus incroyable, le plus fort, le plus mignon, le plus ... Bref !
La nuit venait de tomber, le jeune américain était fatigué. Il s'assit un instant sur un petit muret et attendit que les heures puissent s'écouler tranquillement. Pourquoi ? Il est juste débile. C'est alors, qu'il vit une silhouette se dessiner au loin et qui s'approchait vers lui. Qui ça pouvait bien être ? Il allait bientôt le savoir.

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 1 Avr - 9:11

Un morceau de fromage fondu et assez chaud dégoulinait du visage aux traits enfantins de North Italy. De ses cheveux coulaient toute sortes de sauces et, dans sa robe, s’étaient immiscés de nouveaux objets décoratifs à l’odeur bien américaine. Relevé péniblement par son peut-être pas futur mari – avec un peu de chance – l’Italien ne put éviter de faire la grimace.

*Il n’y a même pas de sauce tomate !*

S’était-il dit, tentant, en vain, de ne pas pleurer face à ce désastreux problème de manque d’originalité américaine. Levé et légèrement essuyé, North Italy se tenait fermement à America, ne voulant pas tomber une nouvelle fois à cause de ses chaussures à talons de 0.5 cm. Ces femmes… Comment faisaient-elles pour marcher avec ces trucs aussi horribles ?!
L’Américain se détourna de lui pour aller se tenir à la place du marié. L’Italien faillit lui crier de rester à côté de lui mais le visage merveilleux, magnifique, sublime et bien allemand d’Allemagne s’incrusta dans son esprit. Sa voix d’homme mature, mûr et intelligent s’éleva.

« La force est en toi ! Va vers la lumière ! »

Le visage effrayé de North Italy se transforma en une figure typique Italienne : celle de l’imbécile heureux. Ce dernier leva les bras de sorte à ce qu’ils soient à l’horizontal, se tint plus que droit et prit une profonde inspiration. Oui, même les Italiens connaissaient l’expression « tenir en équilibre ». Tout ça à cause de ses chaussures… North Italy était si intelligent !
Avant qu’il n’ait pu contempler les traits blasés du curé, celui-ci se mit à prononcer la phrase qui allait célébrer la fin de la liberté de l’imbécile à l’antenne arrondie.

« Mr. Alfred Fitzgerald Jones, voulez vous prendre, Mr. Feliciano Vargas, ici présent, comme époux ? »

Bouboum bouboum bouboum. Le cœur de North Italy commença à s’accélérer. Allait-il dire oui ? Allait-il dire non ? Sûrement oui, après tout, il faut toujours être positif. Mais, s’il dit non, les gens de la salle, comment réagiront-ils ? Et s’il dit oui, se lèveront-ils et applaudiront-ils les tout juste mariés ? Mais…………… S’il dit oui, ils devront s’embr…

« Je ne peux pas désolé ... Non ! Je ne peux pas t'épouser ! Je n'aime pas les italiens ! Il faut vous faire une raison Nyahahahahahahahahahaha ! »

Un long « ooooooh » d’effarement et d’incompréhension se fit dans la salle. Les invités étaient surpris, les invités étaient horrifiés, les invités… Se demandaient sûrement ce que deviendrait la bouffe sur les tables que North Italy n’avait pas écrasées. Après tout, les Américains ne courraient-ils pas tous après la nourriture de marque « mc Donald’s » ?
America tourna le dos à North Italy et disparut en un rien de temps. Le supérieur de ce dernier arriva en pleurant et prit dans ses bras son protégé.

« Pourquoi a-t-il fait ça ? Pourquoi ?! C’est si horrible pour… »
« Oui… Pourquoi il lui a fait ça ?! La pauvre ! Elle doit être en train de pleurer en ce moment-même, elle doit le haïr et vouloir sa mort !! »


North Italy tomba à son tour dans les bras de son supérieur, pleurant comme un dingue, se mouchant sur les habits de son « ami ». Pourquoi America avait-il réagi comme cela ? N’aimait-il pas la femme pour laquelle il était venu ici ? Et celle-ci, ne lui avait-elle pas prouvé qu’elle l’aimait de tout son cœur aussi ?! Non, leur histoire d’amour ne pouvait pas se terminer comme cela ! Ils ne devaient pas se quitter ainsi ! Ils devaient repartir en de bons termes ! Oui !! Et c’était North Italy qui allait les aider à discuter simplement et pleinement !!!
Envoyant voler ses chaussures de verre de 0.5 cm de talons, l’Italien se mit à courir, oubliant que cette femme qui s’était faite rembarrée était tout simplement lui-même.

* *
*

Montrant une pancarte à tous les Américains qu’il croisait, l’Italien en robe de mariée foutue et aux pieds nus commençait à désespérer. Il avait trouvé un carton à côté d’un vieux monsieur sympathique qui habitait sur le sol et en avait profité pour dessiner le « héros » Américain. Héros à l’air pas si populaire que cela puisque les habitants des USA disaient toujours les mêmes choses en le voyant. North Italy s’arrêta encore une fois, demandant à un adolescent qui lui répondit en riant.

« C’est qui lui ? Il a l’air débile, hahahaha ! »

Une certaine personne disait cette même chose d’America lorsqu’il venait à en parler avec quelqu’un. Ce qui voulait dire que l’Italien l’avait correctement représenté. Fier de lui, il décida de se féliciter en faisant une pause et en mangeant quelque chose. C’est alors qu’il remarqua que la personne qu’il cherchait était simplement assise sur un muret en face de lui.
S’approchant doucement, North Italy mit du temps pour retrouver le pourquoi il le recherchait. Ouvrant la bouche, il dit d’une manière convaincante.

« Il faut faire une plantation de tomates ici ! Parce que les tomates, c’est bon ! C’est délicieux et c’est bon ! Mais, en attendant, tu veux qu’on partage ? »

Sortant un hamburger de nulle part, l’Italien le tendit à l’Américain, un grand sourire niais sur les lèvres. Aucun doute, ces deux personnes allaient bientôt se quitter. Mais en de bons termes. Quoique… Avec un peu de malchance…

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
America

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 21
Localisation : Sur la banquise à lustrer des pingouins *-*

MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   Dim 1 Avr - 14:13

- Il faut faire une plantation de tomates ici ! Parce que les tomates, c’est bon ! C’est délicieux et c’est bon ! Mais, en attendant, tu veux qu’on partage ?

Lui dit North Italy qui avançait d'un pas lent vers lui. Tout d'abord, America ne comprit pas ce que voulait dire l'intoxiqué de pasta. Il lui lança un regard étonné, comment avait-il fait pour le retrouver ? Comme avait-il fait pour arriver jusqu'à lui sans se faire attraper par un scientologue ? L'italien était vêtu de la belle robe blanche qu'il portait depuis le début, bien que du fromage fondu coulé sur son tissu. Le jeune américain trouvait cela tout à fait appétissant et commençait à fantasmer sur une robe en hamburger. Et justement, à ce moment précis, l'abrutit à l'antenne arrondie lui tendit son plat préféré. Un large sourire se dessina sur son visage et il attrapa cette huitième merveille du monde pour le diviser en deux et en donner une part à cet italien qui n'était pas méchant de le fond mais juste extrêmement bête.

America porta à sa bouche ce miracle, ce don de dieu, cette merveille bref, ce morceau d'hamburger. Il le manga doucement pour savourer chaque bouché, chaque sensation comme si c'était le dernier qu'il mangerait ... Aujourd'hui. D'habitude, il en aurait avalé une douzaine des comme ça en l'espace de 37 secondes, et oui, un jour il s'était chronométré. Mais cet hamburger avait quelque chose que les autres n'avaient pas : de magnifiques tranches de tomates qui rendent débiles tellement que c'est bon. Le jeune américain continua à engloutir sans rien dire son plat favori pour ne pas gâcher ce moment de pure bonheur. Chaque fois qu'il touchait de sa bouche ce cadeau divin c'est comme s'il embrassait ... Même si ce ne l'égalait pas vraiment.

A la seconde même où il finit son repas extraordinaire composé seulement d'une moitié d'hamburger, il repensa à ces derniers jours. America avait passé de bons moments où il avait beaucoup rit tout de même. Bien qu'il n'appréciait pas trop Italy, il avait fini par ressentir une sorte de sympathie pour lui. La seconde guerre mondiale était finie et ça depuis longtemps, il fallait tourner la page. Et en plus, c'était lui, le héros de ce conflit. Même si le mariage ne s'était pas fait, une sorte de lien s'était tissé entre eux. Bien que le ciseau de son anglais préféré soit tout à fait capable de le rompre. Mais pour l'instant, ça n'avait pas d'importance. C'était leur journée, à lui et à l'amoureux des tomates.

Le jeune américain se leva de son muret et fixa un instant l'idiot en robe de mariée. Il était mignon quand même, même si c'était bizarre. Il s'approcha de lui et sans crier gare, il posa délicatement ses lèvres contre les siennes. America les retira et réfléchit un instant.

- Ouais, finalement je ne regrette pas de ne pas t'avoir épousé ! A plus ! Nyahahahahaha ! Freedom !

Pourquoi a t-il fait ça ? Pour s'assurer que c'était pas la personne de sa vie. Maintenant, il en était sûr. Et il s'en alla, comme ça, tranquillement en sifflotant. Il fit des longs gestes avec son bras pour dire au revoir à North Italy. Ils allaient peut être pas se revoir avant un petit moment. Ou peut être, se reverrait-il demain ? Mais ça, c'est au destin de le dire.

The end !

_________________

Spoiler:
 
Thanks Mister Freeze !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-mar-rpg.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Weddings [Pv : North Italy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Weddings [Pv : North Italy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une sortie shopping entre frères c'est tout ce qu'il y a de plus innocent non ? [PV North Italy]
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» 01.01/30.L.Little Italy - recherche d'emploi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: A l'Action ! :: L'Amérique :: Etats-Unis d'Amérique.-
Sauter vers: