Soyez au centre de L'histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]   Mer 11 Avr - 10:07

Yahoo !!!

Ce voyage dans mon charmant, magnifique et merveilleux pays était prévu depuis le début de l’année scolaire. Ce fut après quelques mois d’hésitation que je décidai de me lâcher : c’était MON pays, si je n’y allais pas, je ne lui ferais pas honneur et il me rejetterait. C’est alors que j’envoyai en l’air mes pensées qui disaient « je suis en S, il faut que je laisse les gens d’arts plastiques s’inscrire en premier » et que je donnai les papiers qu’il fallait pour partir. Enfin… Que je les filai à America ou Scotty en leur ordonnant de les donner à leur sérieux, très sérieux professeur.
Nous étions cinquante à partir avec deux élèves de première S et quatre professeurs. Il se passa des choses morbides, affreuses, des engueulades se créèrent et, à la fin, vous le verrez, America et moi nous sommes tapés sur la tronche. Une semaine entière ensemble non-stop : c’était un supplice x). Ce sont des conneries bien sûr.
Bon, présentation des gens présents, pour vous et moi parce que, j’avoue, je m’y perds avec les pays :


  • North Italy, 1ère S
  • America, 1ère L
  • Scotty, 1ère L
  • Irlande, 1ère S = Amie
  • Grèce, 1ère L = Amie
  • Danemark, Finlande, Norvège, Islande, Suède, 1ère L = 5 pays nordiques = Geeks
  • Estonie, Lettonie, Lituanie, 1ère L = 3 pays baltes = Amies
  • Sealand, 2nde = vous allez le découvrir
  • Chine, Terminale L = Ami de terminale
  • Canada, 2nde = vous allez le découvrir


Je tiens à signaler que… J’ai pas demandé l’avis des gens pour les pays xD. Les physiques ne concordent pas ainsi que les caractères mais bon, que voulez-vous ?! Mieux vaut ça que rien ! Seuls Scotty, America et moi-même sommes sur ce forum.

Andiamo !

_________________
Spoiler:
 




Dernière édition par North Italy le Lun 16 Avr - 10:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: 1ère jour : arrivée   Mer 11 Avr - 10:16

1er jour
1ère partie : Le voyage jusqu’à chez moi


Je me suis levé à quatre heures trente du matin après une nuit agitée par l’excitation. La première fois que je me levais aussi tôt… Et la dernière, espérons-le ! J’avais la tête dans les fesses mais j’étais assez excité. On allait tous dans mon pays, on allait tous s’éclater dans mon pays !! J’avais préparé deux gâteaux aux crêpes pour l’occasion. America m’en avait donné l’idée et je m’étais un peu embêté à les faire le jour d’avant. Habillé, lavé, coiffé, parfumé, j’avais mis dans la valise les affaires de dernière minute. Mais il y avait un problème : j’emmène ma peluche ou pas… ? Normalement, on devait être dans la même chambre, America, Irlande, Grèce et moi. Si je l’emmenais, ils allaient peut-être se ficher de moi. Si je ne l’emmenais pas, je n’arriverais pas à dormir correctement. Bah… Pas de fierté avec les amis. J’ai jeté avec douceur le nounours dans ma valise, le mettant sur les autres affaires pour ne pas l’étouffer, suis sorti et ai failli chialer pendant le au revoir avec ma maman. Et si je me perdais ? Et si je ne revenais pas ? Et s’il y avait un accident ? Et si j’étais le seul survivant ? Et si… Bah, on crève tous un jour, autant que ce soit avec des gens qu’on connaît ! Je me surpris en train de prier pour qu’America crève avec moi. C’est mal ?

Mon papa a failli écraser deux piétons, foncer dans quelques voitures et s’est garé comme un parisien en plein milieu du rond-point pour aller chercher des sous à la banque. Bah… On n’avait que deux minutes de retard à la fin. Mon porte-monnaie plein, j’emmenai ma valise lourde et mes deux sacs sur le trottoir (oui, j’ai peur des chauffards comme mon papa). America et les pays baltes étaient déjà arrivés et, après quelques câlins, on s’est mis à parler tous en même temps.

« J’ai dormi hier moi, j’suis pas comme les excités qui arrêtent pas de penser « on va aller dans mon pays, ça va être génial, on va s’éclater, c’est trop bien » »

J’ai compris qu’America parlait de moi x).

Au revoir papa, valise dans le « coffre du bus », Chine arrivé après un quart d’heure de retard, et les autres tous là avec leur oreiller, nous partîmes le sourire aux lèvres dans le bus, planifiant des jeux et nous lançant des méchancetés gentilles. Et BOUM !- élément perturbateur. Des terminales arrivées en retard ont commencé à faire leur loi. America, Grèce, Irlande et moi ne pouvions pas rester avec les autres. Car oui, les terminales sont belles, les terminales sont fortes, les terminales sont grandes, les terminales… Ont le pouvoir !
C’est dégoûtés que nous nous sommes assis à l’avant, endroit sûr pour crever les premiers dans un accident. Ma maman m’avait pourtant dit de me mettre au milieu… Bah, au moins, s’il se passe vraiment ça, on aura nos noms sur un journal et on deviendra populaire !!

Après deux heures, nous fîmes une pose et je sortis, après un bon nombre d’efforts, mes gâteaux aux crêpes de mon sac plein. Oui, ce fut difficile mais America, Grèce et Irlande m’ont aidé !!... Et en ont aussi profité pour en voler une part. Je demandai à tout le monde, je reçus les remerciements et les compliments et je me dis « je suis vraiment trop cool ». Non, j’avoue. J’ai plutôt pensé un truc de ce genre : « je vais tous les faire payer et je vais devenir riche !! ».
Les deux profs masculins ont goûté mon gâteau avec enthousiasme. Les deux profs féminines n’en ont pas voulu après que j’aie prononcé LA phrase à ne pas dire à une femme : « il y a de la crème pâtissière dedans ». Ah, la lose ! Moi qui voulais ne pas être seul à grossir…

Places récupérées, America commença à jouer à Mario Kart sur ds avec les pays nordiques, Scotty et Chine. Il menait un combat torride et très serré quand il me passa sa console. Résultat : je l’ai magistralement fait perdre xD. C’est ensuite que Grèce m’a prêté sa ds nouvelle génération. Oui, elle était comme celle qu’on m’avait volé. J’étais mélancolique.
Le début s’est très bien passé : un joueur du nom de « Mono » était plus nul que moi et la question à chaque partie était « qui gagnera le point attribué à l’avant dernier ? ». Mais les mots « peace and love » ne tardèrent pas à ne plus qualifier les parties de ce jeu. Quand America était à 100 points, Mono était à 60 points. Et j’étais à 19 points -_-. Oui, comment ai-je fait, vous demandez-vous ? Ben, c’est le talent, vous croyez quoi ?!!
J’abandonnai après avoir terminé dernier environ une dizaine de fois d’affilée. Le truc énervant, c’était que j’étais premier le premier tour. Et que j’étais dernier juste après m’être reçu une superbe bombe d’un bleu magnifique dans la tronche. Surtout qu’America me faisait de bons coups sal**ds. Il a quand même réussi à vaincre Scotty après des efforts poussés. Mais le meilleur des cinq geeks, Danemark, les dépassait tous ! C’est après le troisième arrêt que j’ai découvert qui était le traître qu’on surnommait Mono. Cet enflure qui avait terminé dernier dans les premières parties pour me mettre en confiance et me faire penser qu’on était ami et qui, à un certain moment, a commencé à être second ou troisième… Oui, il n’était autre que ce… ce……. Ce ****** de Chine ! Oui, autant dire que je lui ai fait la gueule et que ça a été la guerre jusqu’à la fin du voyage.

C’est après avoir discuté avec les autres et pris des photos de Grèce et Irlande endormis que j’ai essayé de dormir. America réussit en quelques minutes. Je restai éveillé tout le long du voyage.
Quand j’ai ouvert les yeux après un nouvel effort pour m’en aller dans le monde des rêves, les panneaux indiquaient des noms de villes bizarres. America et moi nous regardâmes un long instant, ne faisant pas attention à Grèce et Irlande qui ronflaient encore et toujours derrière nous.

« On est en Italie ? »

Sur le coup, nous étions fatigués, avions la tête dans nos deux fesses et, surtout, n’étions pas sûrs de la réponse.


2ème partie : Nous sommes en Italie !!



Oui, nous étions bien en Italie, nous étions bien chez moi ! Et nous comprîmes cela, America et moi, grâce à une chose qui nous choquera toute notre vie : le nom des villes étaient inscrites sur la route elle-même !!! Non, je blague, ça, America ne l’a remarqué qu’après notre débat sur les drapeaux. Car oui, chez moi, les drapeaux Italiens sont PARTOUT. Vous ne pouvez pas vous promener dans une rue sans remarquer plusieurs drapeaux verts, blancs, rouges, c’est im-po-ssible ! Et si jamais vous ne voyez aucun drapeau, ça voudra dire que vous êtes en France ! Quoi ? Vous me croyez pas ? Pourtant, vous en voyez beaucoup des drapeaux Français en France ? Prouvez-moi ça avec plusieurs photos, après, on verra !

Bref, c’est après quelques pauses et de nombreuses plaintes de mal aux fesses, que nous sommes arrivés à Pise. Et là… On s’est fait draguer par des blacks >< ! Non, je suis pas raciste mais c’est que… Ben, qu’ils étaient tous, tous, noirs. Ils nous demandaient si on voulait acheter leurs trucs merdiques, et tout le tralala. Comme chez France mais en pire. Ils ne nous lâchaient pas ! Comme des chiens avec leur maître, ils se mettaient devant nous quitte à nous faire tomber. Le prof nous avait pourtant prévu… Il nous avait bien expliqué qu’il ne fallait pas leur parler. Et qu’a fait Irlande ^^ ? Il a discuté avec eux bien sûr !
N’empêche… Les Italiens d’Italie savent tous parler anglais et un peu français. Moi qui pensais qu’ils étaient aussi idiots que moi… J’étais sérieusement surpris, oui.
On est donc parti pour la tour de Pise ! Et… Je me répète, je sais mais… J’étais CHOQUE !! La tour était vraiment, vraiment, VRAIMENT de travers !! J’ai failli me suicider en me donnant des coups avec mon appareil photo et décider de partir seul pour me perdre et devenir une mignonne prostituée (oui, l’art du travestissement, je connais).

C’est après m’avoir raisonné qu’on est allé visiter une immense église ! C’était magnifique, super très grand et on a dû monter des centaines de milliers de marches (c’est une hyperbole hein !) pour accéder au « premier étage ». De là, une femme s’est mise au milieu du « rez-de-chaussée » et a commencé à chanter. Avec l’écho, ça faisait très beau mais elle ne faisait que des « oh », elle n’avait pas de paroles Italiennes. J’étais déçu parce que je pensais découvrir le style des chansons Italiennes.
C’est à la sortie que tout s’est enchaîné rapidement. Un des geeks, Norvège, devint le sujet de fantasme de toutes les filles et de tous les hommes (je pris une belle photo compromettante), Grèce et America s’embrassèrent sous mes yeux (je pris une belle photo compromettante… Et fut jaloux ><), Scotty fit une crise et ne pu plus bouger les jambes pendant quelques minutes (je ne pris pas une belle photo compromettante mais m’inquiétai un peu beaucoup) et, enfin, je commençai à crier aux beaux Italiens le seul mot que je connaissais parfaitement dans cette langue.

« Bonjourno ! Bonjourno !!! »

Et… On m’a répondu *o* ! Deux magnifiques adolescents m’ont répondu par un mot que je ne connaissais pas mais étaient amusés donc ça ne pouvait pas être une insulte, une petite vieille et deux petits vieux me répondirent par le même mot et… Les blacks m’ont demandé si je ne voulais pas leur donner une petite pièce ou deux ou trois billets (de préférence) xD.
C’est ainsi qu’on reprit le chemin du bus, remettant nos petites fesses fragiles sur les sièges et parlant, discutant et gueulant encore et encore… .


3ème partie : Qui veut jouer au loup-garou dans la chambre 203 ?



On se perdit. Enfin, les profs se perdirent. Et le conducteur du bus aussi donc x). Ils ne savaient plus où aller, c’était la première fois qu’ils allaient à cet hôtel-ci et ils ne savaient pas comment arriver à destination. On passa dans des petites rues. On passa dans de plus grandes rues. On s’arrêta un moment pour prendre conscience d’où on était. On demanda aux gens. On reprit la carte et…
On dut sortir nos valises à la va-vite. Avec America, on les chercha pendant cinq bonnes minutes avant de les trouver : elles étaient de l’autre côté. C’est ainsi qu’on fit connaissance avec notre nouvelle maison, notre maison de six jours. Et on eut une bonne surprise xD.

« Ah… ?! Ce sont des chambres par deux… ? »

Problème : Irlande et moi nous partagions le gel douche et le shampoing. Comment allait-on faire ?

« Les secondes d’abord, les terminales après et enfin les premières ! »

Ah… On était encore les derniers ?! Eh non, America et moi furent appelés juste avant les Geeks ! C’est-à-dire en avant-dernier -_-. Chambre 203, donc deuxième étage. Pour emmener ma grosse valise, j’ai un peu beaucoup galéré, comme tout le monde, je pense. Mais bon, point positif : mon bras gauche était musclé après la montée des 43 marches sans arrêt *o*.
Notre appartement, à America et moi, était… Etroit. La douche, les toilettes et le lavabo n’étaient séparés que par une sorte de bâche qui empêchait qu’on foute de l’eau partout (bien qu’America, après sa première douche, transforma la salle de bain en piscine xD). On était les seuls à avoir des petites photos de pandas, tout le monde possédait une télé écran plat et un frigo et……. On avait un tableau d’un type qui s’appelait BONNEFOY !!! xD c’était marrant ! Je l’ai pris en photo pour toi France ! J’te le montrerai à la rentrée ! A part ça, les lits étaient simples, petits et collés entre eux. America avait peur de tomber comme une petite mouise sur le sol pendant la nuit. Je décidai de le pousser si jamais j’étais réveillé pendant qu’il dormait.

Plus le temps de ranger nos affaires : il fallait aller manger. Le repas me choqua – nous choqua tous même – autant que la tour de Pise était de travers. On mangea tout d’abord une assiette de pasta à la bolognaise ! Autant dire que j’étais heureux et fier de mon pays ! Tout le monde les mangea et commençait à s’endormir, pensant que c’était déjà l’heure de la digestion. Grossière erreur : on nous apporta une assiette de frites et de poulet/viande (pour moi c’était du poisson mais Scotty m’a dit que c’était pas ça xD). Je ne pus manger que la moitié de mon poisson qui n’en était pas un. Il y eut un dessert – je sais même plus ce que c’était : je ne me rappelle que des choses que j’ai tenté de manger – et on critiqua beaucoup ma bouffe durant ce repas avec Grèce, Irlande et America. Scotty et les pays baltes étaient juste à côté de notre table à quatre chaises. Je pense que ce soir-là, on n’était pas si fatigué que ça donc qu’on n’a pas trop dit de conneries… Mais vous verrez dans les prochains jours… On débitera des choses tellement stupides ! Comme on dit, les Italiens sont contagieux x).

Prendre une douche fut difficile. J’empruntai le savon d’America (ouh, tellement intimes durant ce voyage xD prends-en de la graine England ! T’avais qu’à être là !!) et faillis m’éclater la tronche par terre pendant que je me lavais. Oui, j’ai vu ma vie défiler devant mes yeux.
Heureusement, America était parti demander aux gens de jouer avec nous au loup-garou. Notre chambre 203 n’était pas très grande mais, qui sait ? peut-être arriverons-nous à caser tout le monde.
Scotty et Lituanie étaient dans la chambre juste à notre gauche en sortant et, en allant dans la salle de bain, on pouvait les expier. Oui, on entendait tout ce qui ce disait dans les chambres nous entourant xD. A un moment, j’ai remarqué qu’une gentille personne faisait exactement comme moi : un truc plus gros qu’un pipi. J’ai pas osé demander qui était mon compagnon de toilettes, je l’avoue.

Finalement, America ne trouva personne : tout le monde était fatigué bien qu’on avait prévu ce loup-garou dès le matin et en avait fait part à tout le monde. On alla donc visiter une chambre de geek qui, à ce qu’on disait, était plus grande que les autres chambres. Elle n’avait pourtant qu’un balcon en plus ! On regarda pendant une demi-heure au moins, un dessin animé complètement idiot qui (normal) était en Italien puis on décida de rentrer dans notre nid d’amour.

On fit finalement des parties de uno. D’abord seuls avec America. Puis avec Irlande et Grèce qui se sont immiscés. Ensuite avec Scotty qui ne savait pas quoi faire mais ne voulait pas aller dormir. Et enfin avec ce traître de Chine. Irlande décida de jouer avec une règle spéciale. Et cette règle, je la détestais grave. Vous n’avez pas idée combien d’insultes j’ai pu débiter en moins de quelques secondes. Je titillais Irlande, lançais des jurons, trouvais de ces gros-mots incroyable et… A la fin, j’ai gagné suivi de près par America. On fit d’autres parties, bien sûr, et je crois qu’America gagnait souvent… Et que Chine en a fait qu’une parce qu’il ne connaissait pas trop le jeu et était perdu x). Mais cette première partie restera à jamais gravée dans ma mémoire. Parce que c’est à cet instant, je crois, que j’ai décidé d’être moins vulgaire.

Les parties finies, les autres partis, America et moi nous préparâmes à aller au lit. Déjà lavés et en pyjama, il ne nous restait que le commandement « brosser les dents ». Et, je fut choqué une énième fois. America se lavait les dents plus que moi >< ! Personne n’avait encore réussi à battre mon record, pas même Romano, pas même pépé Rome ! Oui, c’est ça, j’en revenais pas. Et je n’étais pas au bout de mes surprises.

Nous regardâmes l’heure, 23h40 et quelques, se dîmes bonne nuit à la va-vite et fermâmes les yeux pour aller visiter le monde des rêves.


Fin du 1er Jour



... Petites phrases cultes de ce premier jour...

« Je dis pas que j’ai pas confiance, je dis que j’ai AUCUNE confiance »
Phrase prononcée par PP lors de l’interdiction d’aller dans les chambres du sexe opposé la nuit.

« Je vais te tuer jusqu’à ce que tu meurs ! »
Menace d’America lors d’une partie de Mario Kart.

« Oui, (terminale 1) on sait bien que tu aimes les petits serbes tout poilus ! »
Phrase prononcée par PP lors de la mention du voyage en Italie de l’année dernière.

_________________
Spoiler:
 




Dernière édition par North Italy le Lun 16 Avr - 11:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]   Mer 11 Avr - 11:42

2ème jour
1ère Partie : Ah, on a du mal à se réveiller, par ici !

La sonnerie « chain », opening du manga Air Gear, de mon portable retentit à 6h30. C’était le premier jour et America et moi nous sommes levés plutôt vite. Les pieds au sol, j’allai tout de suite aux toilettes sans demander quoi que ce soit à mon colocataire. Je fis pipi très vite – comme à mon habitude – et, une fois sorti, je fus sur les fesses. La chemise de nuit tellement sexy d’America avait disparue, laissant place à un jean et à un haut de serveur classe. Regardant plus bas, je remarquai qu’il avait déjà mis ses chaussures.

« T’es déjà prêt ?! »
« Ben oui, je mets pas trois plombs moi. Pas comme certains. »

O_O j’avais à peine mis trente secondes pour me vider la vessie ! Il alla à son tour dans notre si moderne salle de bain pendant que j’ouvrai ma valise assez lentement et chopai des sous-vêtements et des chaussettes. Pensant qu’il n’allait pas tarder à sortir pour me narguer, quitte à mettre un liquide jaune puant un peu partout pour cela, je m’habillai à la va-vite après m’être frappé pour me réveiller.
Coiffés, habillés, parfumés, avec des cernes assez immenses sous les yeux, nous descendîmes les 43 marches de la mort pour nous précipiter plus que lentement à notre « immense cantine ». Et là : choc ! Scotty et Lituanie étaient déjà là, mangeant comme des gros (non, c’est une grosse hyperbole, j’avoue).
Nous nous approchâmes des tables. Qu’est-ce qu’il y avait à manger ici ? Des céréales, deux sortes, du lait froid, des croissants et des confitures avec du beurre (nous découvririons plus tard qu’il y avait aussi des paquets de biscottes). Nous prîmes le premier type de céréales, versant tendrement le lait froid dans le bol qui les contenait puis allâmes au distributeur de boissons. Là, il me fallut du temps pour comprendre comment tout ça marchait. Tandis qu’America partait comme un voleur avec son chocolat chaud, je me fis expliquer le fonctionnement de la machine par un Italien à l’air sympa… Qui parlait une langue inconnue : l’Italien. J’appuyais sur le bouton du jus d’orange mais pas sûrement pas assez fort, maintenant que j’y repense. L’homme âgé fit tout à ma place et je découvris que leur jus d’orange était… Rouge.

« C’est quoi ça ? »
« Du jus d'orange Italien. Tu veux goûter ? Si je vois que tu t’étouffes pas après, je le bois en entier. »

C’est après s’être assis qu’une des deux profs de sexe féminin me regarda et lança.

« Ah, on a eu du mal à se réveiller par ici ! »

C’était même pas vrai ! Je m’étais levé dès que la sonnerie avait retenti ><. C’était vraiment méchant !

« C’est en te regardant qu’elle a dit ça ? »
« Merci de le préciser… »

Finalement, on laissa de côté la remarque ainsi que le « jus d’orange », entamant nos céréales. Céréales qui n’avaient pas de goût. On les finit tout de même pour se sentir brave et courageux par la suite. Puis vint le tour du croissant.

« Il y a quoi dedans ? »
« C’est de la confiture de fraise ! »
« Qu’est-ce que tu racontes ? C’est de l’abricot ça ! »

Mais euh ><. Pas de ma faute si je confonds poisson et poulet ainsi que fraise et abricot ! N’empêche, le croissant fourré était super bon et j’eus l’impression pendant quelques secondes de m’être fait un ami. C’est après que America m’ait bien cassé et après avoir attendu que Grèce et Irlande aient fini leur petit-déjeuner que nous remontâmes dans notre appartement suivi de Scotty et Lituanie, notre repas du midi dans la main.

« Il n’y a que moi qui ferme la porte à double tour ? »

Ce fut la phrase qu’America prononça tout le long du voyage en remarquant que Scotty n’avait tourné qu’une seule fois la clé. C’est alors que !

« Dîtes, vous avez une prise qui fonctionne dans votre chambre ? J’aimerais me lisser les cheveux. »

S’ensuit une recherche approfondie. Je trouvai la prise tant convoitée derrière la télé et proposai à Scotty, comme un imbécile, de l’utiliser. Le problème : la prise de la télé et le miroir encadraient la porte de la salle de bain. Le second problème : j’avais une envie folle d’aller aux toilettes et je ne m’étais pas encore lavées les dents.

« Lituanie, je peux faire pipi dans votre chambre ? »
« Oui, vas-y, j’ai déjà fini. »

Quand je revins, les dents lavées ainsi que le visage, Scotty avait les cheveux lisses et… Etait en train de lisser ceux d’America.

« Pourquoi vous vous lissez les cheveux en fait ? Il pleut dehors. »

Dis-je après avoir regardé derrière la fenêtre.
Les deux ne me répondirent pas et ne mirent pas tellement de temps pour finir tout ceci. On fit nos lits comme on put puis descendit une nouvelle fois les 43 marches de la mort, nos sacs sur le dos remplis par la bouffe, les crayons et les carnets de croquis.

« Vas-y, tu peux mettre ton repas dans mon sac. »

Je regretterai cette phrase pleine d’affection le soir quand j’aurai le dos en feu.


2ème Partie : Qui a croquées les fesses de David ?

C’est donc avec nos sacs lourds sur le dos et nos petits yeux sous lesquels de grandes poches noirs se montraient que nous montâmes dans le bus. On nous avait donné hier des petits devoirs à faire, quatre, précisément, et PP (le prof masculin qui a organisé le voyage) nous en parla longuement. C’est ensuite qu’America fit une chose très mature : il commença à compter les lions qu’il voyait dehors et, en toute intelligence bien entendu, je l’aidai aussi. On parla de vous, chers membres puis, c’est après avoir décidé qu’on ferait les tirages au sort ce soir pour l’event que les profs et le chauffeur de bus se perdirent de nouveau.

« Tiens, tout à l’heure, tu as pas vu le lion qu’on a compté ! Puisqu’on fait marche arrière, tu vas pouvoir le prouver, c’est cool ! »

On reprit les mêmes routes qu’on avait déjà empruntées puis arriva enfin à destination. Là, on fut tous jeté en-dehors du bus et dut marcher pendant loooooooongtemps. C’est à ce moment-ci que PP nous donna des écouteurs d’un bleu flashy ainsi qu’une sorte de poste radio.

« C’est la première fois que je fais ça : vous allez pouvoir m’entendre grâce à ça. Nous entrons dans une célèbre église et nous n’avons pas vraiment le droit de parler. Je serai donc là pour vous expliquer ! »

On entra donc dans la fameuse église assez sombre et PP commença à s’amuser avec son nouvel engin, ravi que tout le monde l’écoute si sérieusement, ravi que tout le monde ferme enfin sa bouche pour se concentrer. On apprit plein de choses puis repartit pour une autre église. Dans celle-ci, tout le monde s’assit sur les marches devant une toile et devant le professeur. Un « garde » fit alors son entrée.

« Vite, levez-vous, levez-vous ! »

A la sortie de cette église où s’asseoir était un mot banni, PP nous répéta qu’on pouvait garder les écouteurs couleur turquoise si on le voulait. Résultat, la couleur si flashy plut à tout le monde et la preuve fut qu’on se les arracha des mains. On marcha encore et encore jusqu’à arriver à une immense place.

« Regardez ! Là, c’est le faux David. »

Imposant. Mais pas plus que le vrai qu’on allait voir après. C’est sur cette place qu’America et moi tombâmes amoureux d’une statue en bronze de Percée (c’est ça ._. ?). Elle é était vraiment super classe… Bref.

« J’ai rencontré 77.5 lions ! »
« Pourquoi 0.5 ? »
« J’ai compté aussi le mot et les gens qui sont lions. »
« Ho… Je vais compter ceux qui sont gémeaux ! »

America demanda aux gens autour de nous leur signe astrologique et j’en fis de même. Résultat : je ne trouvai qu’un gémeaux, qu’un ami né fin mai début juin, qu’un ami ayant le même signe que moi : Canada. Vous vous demandez peut-être pourquoi je lui ai donné ce pays à ce petit seconde ? Parce qu’America et moi ne nous rappelions jamais de son modeste prénom xD. Bref, j’ignorai les autres et restai avec Canada.

On s’arrêta ensuite un moment pour manger et faire des « croquis ». Chose que j’avais essayé en prenant America comme modèle dans le bus. Chose que j’avais complètement loupé et chose que je loupai encore lors de cette pause. America avait dessiné un lampadaire. Et il était terriblement magnifique ! Il était vraiment super beau !! Mais bon, c’était pas ce qu’il disait au départ. C’était la première fois qu’il croquait aussi. Les autres faisaient de ces choses… Je me sentais vraiment inférieur.
Après ces échecs (succès pour les L et Irlande), nous allâmes au musée du vrai David. La seule chose que j’ai à dire : « wouah… ». Sa tête et ses mains étaient géantes, son corps était immense, ses fesses étaient parfaites tout comme son entrejambe xD. Je l’avoue, j’ai pas trop regardé ces choses-là. Sa partie du corps qui m’a le plus captivé était ses jambes. Elles étaient vraiment très bien faîtes ! Ses mollets étaient merveilleux et ses pieds… Comment dire ? J’ai pas envie que vous pensiez que je fantasme sur les jambes d’une statue… !
Bref, tout le monde était regroupé autour du David et ne regardait pas les autres statues. Je trouvais ça très dommage parce que les autres étaient magnifiques aussi, bien que beaucoup plus petites. America et moi nous détachions donc des autres pour aller voir les visages en statues ainsi que les œuvres inachevées de Michel Ange. Là, nous tentâmes de faire des croquis. America croqua parfaitement une des œuvres inachevées de l’inventeur de David (même si entrejambe était mal située xD). Quant à moi. J’abandonnai après plusieurs essais.
Nous allâmes par la suite chercher les toilettes et c’est dans ces dernières qu’America fit une grande découverte : une pièce africaine !! Elle était magnifique et c’était une pièce de 20 centimes.
Nous retournâmes ensuite voir les gens qui étaient dans la salle de David.

« Wouah, tout le monde croque les fesses de David… Je trouve ça pas du tout original. Scotty, regarde ! Moi aussi j’ai fait David mais son pénis est pas bien placé. »
« C’est pas David ça ! »

Scotty… Avait super trop bien dessiné David ><. Il était vraiment magnifique et très ressemblant ! Mais America avait raison : il n’y avait aucun intérêt à refaire ce que d’autres faisaient.

On nous fit sortir du musée à la va-vite et nous donna un quartier libre.
La nourriture que l’hôtel nous avait filé le matin était assez simple et légèrement dégueulasse : une sorte de jambon (je retiendrai jamais le nom que vous lui avez donné et que je connaissais pas avant ce voyage) avec… Rien. Pensant que le second sandwich donné était pareil, America et moi le donnâmes à une soi-disant mendiante qui nous harcela toutes les dix minutes pour avoir à manger. Cette dame m’avait vraiment énervé. Elle avait des jambes, des bras, savait parler et était habillé : va travailler au lieu de faire chier les autres ! J’ai cru qu’elle allait frapper America pour avoir sa pomme à un moment. Lituanie n’arrêtait pas de l’envoyer bouler.

« Je veux une glace ! »
« Moi aussi, je veux une glace ! »
« On veut une glace ! Allons acheter une glace !! »

Lituanie et America en ont acheté une par la suite. Je m’étais réfracté après avoir vu les prix.

« Je me suis fait ni***** : vive le tourisme sexuel ! »

C’est alors qu’il commença à pleuvoir. Mais à bien pleuvoir. On fut tous séparé et je finis aux toilettes à attendre avec les geeks.

« Ils nous avaient donné rendez-vous à 13h30, il faut y aller ! Où est Irlande ? Et America ? Peut-être qu’ils sont perdus… Peut-être qu’on va rester ici et qu’on les reverra jamais. »
« Mais non, arrête de t’inquiéter pour rien. Et puis, c’est pas grave, si on les retrouve plus, il y aura plus de bouffe pour nous. »

Ce fut les larmes aux yeux que j’attendis que la forte pluie s’arrête, tenant fermement Norvège, notre apollon d’hier, par le bras, ne voulant pas qu’il se sauve et me laisse tout seul avec les autres geeks.
La pluie s’arrêta, on retrouva Irlande tout seul, America et Grèce était tous les deux, se tenant comme un couple, et je fut jaloux, Scotty était avec les pays Baltes qui avaient acheté un parapluie à une asiatique et les méchantes et immatures terminales étaient toutes trempées.

*Bien fait*

Ne pus-je m’empêcher de penser en les regardant x). Oui, je sais, je suis rancunier.
On eut un nouveau quartier libre puis les profs décidèrent de rentrer.


3ème Partie : Scotty, tu dors avec qui ce soir ? + Où sont passées les culottes d'America ?!

On rentra donc, sans se perdre cette fois-ci, ce qui me traumatisant énormément. Moi qui pensais qu’on ne pouvait vivre que de ça en Italie, chez moi ! Bref, on fit une étrange découverte à table : on allait manger la même chose mais sous une autre forme ! Pourquoi je sors cette phrase culte qui nous accompagnera tout le long des repas ?! Ben parce qu’on a mangé des pâtes différentes de celles d’hier soir à la bolognaise. Elles étaient plus fines. Puis, on a mangé des patates à l’état pur avec… de la viande qui ressemblait à du poisson mais avec du gruyère au-dessus. Ca change d’hier hein xD. Hier, on avait eu des frites quoi ! On a donc eu un bon fou rire avec Irlande, Grèce et America. Encore plus à la fin du repas. Le dessert était cette fois-ci du… Flan ! Pour une fois, la vieille et vilaine serveuse préférée de l’Américain n’avait pas boycotté que ce dernier. Elle avait laissé un flan à Grèce et s’était barrée en nous snobant tous les trois x).
Notre gâteau préféré n’allait pas tarder à arriver lorsque… Scotty fit un truc très déplacé à l’encontre de Grèce.

« Ah arrête ! J’aime pas les flans. Ils gigotent comme… Aah… ! »

C’était… Epique. Je pris un bout du flan de Grèce avec sa cuillère et lentement, dis, pour le mettre en confiance.

« Ça te répugne quand tu le regardes mais c’est bon d’accord ? Alors, ferme les yeux et ouvre la bouche ! »

Il ne prit que ce bout et laissa de côté son flan. Nous mangeâmes le notre en entier, ayant laissé une partie de notre poisson/viande/poulet et nos patates.

Nous partîmes donc le ventre encore et toujours plus que plein et montâmes les 43 marches de la mort. America fit deux tours de serrure et j’allai me laver « entièrement ». Un peu stressé, mes mèches étant un peu – un tout petit peu hein xD – rebelles après le lavage, j’essayai de les plaquer avant qu’America ne revienne. Il demandait, en effet, encore aux gens s’ils voulaient bien faire un loup-garou.
Il revint une nouvelle fois bredouille et Scotty s’immisça de nouveau dans notre lit d’amour.

« On fait le tirage au sort pour l’event ? »

Je fus le premier à tirer. Et je tirai mon prénom xD. Je ne comptais pas en parler ici, pensant que vous alliez me prendre pour un tricheur mais comme America l’avait déjà fait remarquer dans son message… Mais c’est vraiment comme ça que ça s’est passé ><. Scotty tira Floride, America tira Kowloon. On passa à la seconde scène. Je tirai Norge, Scotty tira un nom bizarre xD. Puis ce fut le tour de Suomi et je tirai America. Il me fit presque la fête comme un petit chien, pensant qu’il allait se taper la seule scène qu’il ne voulait pas faire : celle que feront Scotty et Belgique.
On parla encore de vous, précisant les rôles qu’on voulait faire et disant qu’on pourrait vous obliger à faire ceux que vous ne vouliez pas faire, étant administrateurs.

« En fait, ce matin, Lituanie m’a mis une baffe pour que je me réveille. Alors j’ai décidé de dormir dans une autre chambre. »

Ah ? Scotty s’était pris un pain et c’était les honnêtes jeunes gens qui devaient morfler à la place de Lituanie xD ? On avait bien rigolé là-dessus. C’est alors qu’on décida de faire un partie de uno.
Et une partie fut épique !
J’avais déjà gagné quand Scotty se prit cinq +2 et un +4 dans la tronche par America et cela, d’affilée. Il avait donc plus de quatorze cartes dans la main mais, au final… Il gagna contre America !!!!!! Et décida de rester dormir avec nous.

C’est pendant qu’il préparait ses affaires que…

« Elles sont passées où mes culottes ? »

Sur le coup, je n’ai pas rigolé. PP avait dit que l’année dernière, il y avait eu un vol de culottes. Vous pensez que c’était moi ? Eh bah non ! Je suis tellement con que voler les culottes d’America ne m’était même pas venu à l’esprit xD.
S’ensuit donc une recherche intensive. Mais où étaient passés les sous-vêtements d’America ?!

« T’es sûr que t’as bien cherché dans ton sac ? Peut-être que tu les as mis dans l’armoire ? Je vais regarder… Non, il y a rien. »
« Mais… Je ne les ai même pas touchées. Elles ne peuvent être que dans mon sac. Ah ! Elles sont là, dans la poche de droite !!!! »

Je soufflai, heureux de ne pas devoir partager les miennes avec lui. J’en avais pris qu’une de plus au cas où mais pas assez pour deux.

« En fait… T’es grave, n’empêche. Tu te rappelles même plus où tu mets tes culottes. »
« ... Ça te pose un problème ?! »

Scotty revint au bon moment, America étant sur le point de m’envoyer sa chaussure à la tronche.

« Alors comment on va faire ? »
« Déjà, il faut rapprocher les lits. »
« J’ai qu’à m’enrouler dans ma couette ? »

On tenta ça. Mais c’était complètement idiot : Scotty ne pouvait plus du tout bouger. Finalement, on fit ça à l’arrache. On parla encore de vous puis on écouta des chansons. Je demandai à Scotty de m’envoyer plus de la moitié puis nous regardâmes l’heure.
Vingt-trois heures quarante et quelques.

« Bonne nuit. »
« Bonne nuit. »
« Hum… »



Fin du 2ème jour



... Petites phrases cultes de ce deuxième jour...

« Tu veux voir mon lampadaire ? »
Invitation très tentante d’America après avoir terminé son croquis de lampadaire.

« Ah, t’as croquées les fesses de David, toi aussi ?! »
Question répétée et répétée d’America et moi destinée aux autres.

« En fait, c’est la même chose mais sous une autre forme ! »
Phrase dite par Irlande assez sérieusement lors de la découverte de notre second dîner.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
North Italy

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]   Dim 6 Mai - 12:51

3ème jour
1ère Partie : Si tu les manges, je ferai tout ce que tu veux jusqu'à la fin du voyage !

La nuit fut plutôt rude. Scotty prenait toute la place, tantôt du lit d'America, tantôt du mien. Il y eut même une scène de violence à un moment. J'eus envie de me vider la vessie vers 02h32 du matin et je remarquai un truc lors de la traversée fatale de la pièce principale vers les toilettes : le sol grinçait ! Pensant au bien-être d'America (et non à celui de Scotty), je marchai sur la pointe des pieds et j'osai ne pas tirer la chasse d'eau dans le but de ne pas le réveiller. Le sol grinça un peu moins au retour de nos lits accolés.
C'est après avoir réussi à me faufiler dans les trois draps et dans la couverture de Scotty que la scène violente se produisit : à peine ai-je réussi à prendre mon nounours et à le serrer contre moi que je reçus un coup de coude magistral dans le tronche. Scotty est violent et ça, même la nuit : je me sentis moins c*n cette nuit-là.
Bref, le réveil de cette nation sachant utiliser à la perfection son coude sonna à 05h30. Il nous avait dit avant de dormir que sa sonnerie était douce. Eh ben, je confirme que c'est un menteur -_-. Son portable était à dix centimètres à peine de mes oreilles. Et j'ai morflé. Je réussis quant même à me rendormir rapidement. Une heure plus tard, « Chain » retentit et tout se déroula comme lors du deuxième jour. J'allai aux toilettes aussi vite que je pus, j'en ressortis un nouvelle fois surpris par la terrible vitesse d'un America habillé, j'essayai de faire vite aussi et on descendit après avoir fermé à clé nos valises.
Scotty était déjà présent avec Lettonie, Lituanie et Estonie.
Ce fut après lui avoir raconté son combat – qu'il avait bien gagné – de cette nuit qu'America et moi décidâmes de tenter la deuxième catégorie de céréales de l'hôtel. PP nous avait dit la veille qu'il fallait manger ça pour ne pas avoir mal au bide et faire caca avec douceur et plaisir. Et, comme Irlande, mon estomac me faisait assez souffrir.
Bol rempli de lait, je renversai comme un kulio des milliers e céréales dans le récipient, foutant du liquide blanc partout. C'est comme ça quand on est pas réveillé...
Première bouchée : pas de sel, pas de sucre, un goût de fruits rouges secs accompagné d'un liquide bof... Je pensais que je survivrais. Surtout quand je fixais Amercia qui mangeait le tout à la va-vite. Je le pensais mais... La deuxième bouchée me révéla la dure vérité.

« En fait, y a beaucoup de choses dégueulasses ici... ! »
« Oui. A commencer par les Italiens. »

... Je compris très vite qu'America se forçait à manger cette bouffe venant d'une autre planète (et qui était pourtant la mienne). Je tentai encore une bouchée, deux bouchées, trois bouchées...

« Je peux plus... Je peux plus... Tu crois qu'Irlande en voudra... ? »
« J'en sais rien. Mais force-toi un peu ! »

America avait raison. Il faut bien arrêter d'être une chochotte un jour ! J'avais fait la connerie de tout renverser dans le bol, il fallait que j'assume. Un jus d'orange légèrement bizarre en main, je recommençai. Il me restait plus de la moitié quand America mit sa cuillère sur la table, son bol entièrement vide.

« Mais comment tu fais ?! »

Il est vraiment trop fort... J'eus une envie folle de me servir du contenu de mon bol comme confettis pour lui montrer ma fidélité et Ce fut après avoir failli vomir grâce à une céréale prenant une mauvaise position pour me pénétrer que Irlande et Grèce firent leur apparition. Aussitôt, je sautai sur le premier qui était déjà en train de dire qu'il allait prendre cette espèce de céréales.

« Mange les miennes, mange les miennes, s'il te plaît !! Je ferai tout ce que tu voudras, je te vénérerai, je serai toujours de ton côté, je... Je... Je ferai tout ce que tu veux jusqu'à la fin du voyage ! »

Il les mangea de bon cœur en me disant que ce que je disais était en trop (mais sans refuse ma proposition). Ma promesse de soumission faite, on regagna nos chambres, on se lava les dents (je fus encore épaté par America), on prépara nos affaires puis on redescendit les marches et on posa nos fesses sur les sièges de notre bus adoré après avoir rendues les clés de notre chambre.


2ème Partie : Ce sont les meilleures glaces du monde !

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wots.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage en Italie du Nord [du 02 au 07 avril 2012]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon voyage en Italie
» Voyage en Italie
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Les gens du voyage
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis power hetalia :: Après guerre : détente :: 
Permissions
 :: Flood
-
Sauter vers: